Alsace : la générosité s'est organisée

31 mai 2022 à 10h43 - Modifié : 31 mai 2022 à 10h48 par Sebastien Ruffet

Croix Rouge
Les Alsaciens restent généreux
Crédit: @Croix Rouge Haguenau

Alors que les différentes crises environnementale, sanitaire ou géopolitique ont des impacts forts sur les prix à la consommation, les Français organisent leur solidarité.

Le pouvoir d'achat est une urgence absolue. C'est ce que répète le nouveau gouvernement depuis la réélection d'Emmanuel Macron. Si l'on en croit un sondage du JDD, c'est en effet la première préoccupation pour 46% des Français. Concrètement, selon des chiffres publiés par l'INSEE, les prix à la consommation ont augmenté de 5,2% entre mai 2021 et mai 2022, avec des effets très visibles au niveau du prix des énergies. Le marché de l'occasion ou le troc prennent de plus en plus d'importance, ainsi que les dons aux associations. Du côté de Haguenau par exemple, les récentes opérations en faveur de l'Ukraine ou à l'occasion de Noël ont "très bien marché" selon la Croix Rouge. "Quand c'est ponctuel, il y a toujours énormément de dons", note-t-on à l'association. 

Des applis mobiles ont aussi vu le jour et surfent sur cette tendance, à l'image de TooGoodToGo (qui vend à prix cassés les invendus d'une journée de boulangerie par exemple), ou de Geev, qui propose de simplement donner des objets dont on n'a plus l'utilité. Selon Geev, en 2021, les habitants du Grand Est ont effectué près de 500 000 dons d’objets et de nourriture au sein de leur région (soit 26 en moyenne par utilisateur).

Vous pouvez y proposer vos objets (vêtements, déco, électroménager, etc.). Les bases de l'appli sont gratuites, mais un abonnement donnera d'autres fonctionnalités. Mais dans l'idée, plus on donne, plus on est récompensés afin de pouvoir "postuler" à des objets de plus grande valeur. 

D'après la plateforme, 7 millions de dons ont été enregistrés en 2021, pour 12 000 tonnes d'objets remis en circulation et 147 tonnes de nourriture non gaspillée. La rubrique la plus fréquentée est celle de la "Mode, beauté et accessoires", avec 2 266 322 objets donnés. L'univers des bébés a rassemblé encore plus de 500 000 objets, et on a aussi recensé le don de près de 300 000 aliments divers et variés. 

Beaucoup d'objets à disposition sur Geev / @Capture d'écran

L'impression sur le terrain, à Haguenau

Les chiffres donnés par une appli, c'est une chose, mais on a aussi voulu savoir si, concrètement, le ressenti était le même sur le terrain. Nous avons donc contacté la Croix Rouge de Haguenau, et c'est Esther Henry, la directrice territoriale de l'action sociale, qui nous a répondus : "On a eu trois temps forts ces derniers mois qui ont très bien marché malgré le contexte de crise. La collecte de jouets, avant Noël, c'est devenu une habitude, et ça marche très bien depuis des années. En novembre, avec l'arrivée des Afghans, on a eu un grand élan de solidarité, avec beaucoup de matériel, et pour l'Ukraine, ç'a été encore plus fort. Beaucoup de choses se sont passées sur les réseaux sociaux." 

Comme dans toute crise, du bon ressort, Esther Henry estime qu'avec la COVID, "les associations ont appris à s'organiser et à être plus réactives". Si le réseau associatif voit de plus en plus de bénévoles ponctuels, à la Croix Rouge, on constate aussi que "cette solidarité arrive à s'exprimer à grande échelle, et ça c'est quelque chose de nouveau." 

Même si la Croix Rouge ne fait pas dans l'alimentaire, Esther Henry a néanmoins eu des échos de difficultés grandissantes à ce niveau. "Il y a des aides, mais comme tout est plus cher, on peut acheter moins de choses avec la même somme. On sait que la Banque Alimentaire a des difficultés récurrentes, et il y a toujours plus de demandeurs d'aides...

Les Alsaciens restent donc très généreux en ces temps difficiles. Pour surmonter les crises du moment, ils sont aussi de plus en plus nombreux à utiliser le digital et les applis que l'on a déjà évoqué. Si Geev est loin du milieu associatif, Esther Henry recommande chaudement TooGoodToGo

Quels dons actuellement ? 

Si l'année est marquée par quelques temps forts, la Croix Rouge rappelle que "les jouets, ça peut être toute l'année, et pas seulement à Noël. Actuellement, on est déjà dans les fournitures scolaires en vue de la prochaine rentrée pour les familles dans le besoin. Et de notre côté, dans le secteur de Haguenau, on cherche aussi des locaux pour pouvoir stocker les dons. Ce serait dommage d'être obligé de refuser des dons parce qu'on manque de place..." 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7