La SNCF sera jugée pour le déraillement d'un TGV à Eckwersheim

30 août 2022 à 7h55 - Modifié : 30 août 2022 à 8h31 par Rédaction Top Music

Le déraillement d'un TGV à Eckwersheim avait fait 11 morts en Alsace
Le déraillement d'un TGV à Eckwersheim avait fait 11 morts en Alsace
Crédit: Facebook / Rail Story

La SNCF, deux filiales et trois salariés seront jugés pour le déraillement d'un TGV à Eckwersheim, le 14 novembre 2015.

C'était au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris : le déraillement d'une rame d'essai du TGV Est avait fait 11 morts et 42 blessés à Eckwersheim. Près de sept ans après l'accident, les magistrats du pôle "accidents collectifs" ont pris une décision importante, le 2 août 2022. La SNCF et ses deux filiales, Systra et SNCF Réseau comparaîtront pour "blessures, homicides invonlontaires par maladresse, imprudence, négligence ou manquement à une obligation de sécurité". Par ailleurs, un conducteur principal, un cadre et un pilote seront également jugés pour ce déraillement.

 

 

Un freinage tardif à l'origine de l'accident

Le 14 novembre 2015, cette rame d'essai du TGV Est devait effectuer la liaison entre Vaires sur Marne, en région parisienne et Vendenheim. Ce train devait assurer le dernier test de vitesse sur ce tronçon. Après six ans d'enquête, les investigations ont abouti qu'une "vitesse excessive et un freinage tardif" étaient à l'origine de ce déraillement. Le manque de communication au sein de l'équipage avait également été pointé du doigt par le Bureau d'enquête sur les accidents de transports terrestres. Ce jour-là, 53 personnes avaient pris place à bord de cette rame dont quatre enfants. Un procès devrait donc avoir lieu en 2023.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7