Le retour d'une Ligue d'Alsace de foot ?

18 novembre 2021 à 13h32 par Sebastien Ruffet

Les dirigeants du District Alsace de Foot
Les dirigeants du District Alsace de Foot ont présenté leur projet à la presse
Crédit: @Top Music - SR

Après 96 ans d'existence, la LAFA a dû s'effacer au profit d'une Ligue Grand Est, perdant au passage un certain nombre de compétences. Avec sa position frontalière et son héritage fait d'innovation, le désormais District d'Alsace veut retrouver son indépendance, dossier à l'appui.

Michel Aucourt et Christophe Carbiener sont respectivement président et directeur du District Alsace de football, mais ils parlent d’une même voix. Rétrogradée en district, l’Alsace n’a plus les moyens de sa créativité, ni de ses ambitions. Comme pour l’administration, des compétences lui échappent, comme la formation, l’emploi, la féminisation ou encore les relations transfrontalières des clubs. Pour les deux hommes, « il faut retrouver ces compétences perdues. Nous étions pionniers en France, nous ne le sommes plus. C’est ici qu’a été inventée la formation des éducateurs par exemple. Il faut redonner à l’Alsace la force qu’elle avait il y a 4 ou 5 ans. »

Pour cela, un dossier solide a été constitué pour séduire les instances fédérales. « Il va falloir convaincre le Comité Exécutif de la FFF et son président Noël Le Graët », convient Michel Aucourt. « Rien n’est gagné, mais notre dossier est solide. L’Alsace représente une terre pilote, un laboratoire qui peut permettre de faire des expériences. »

Loin d’être une lubie identitaire, ce projet de retour à une Ligue d’Alsace a surtout vocation à développer le football local, via des échanges avec les régions frontalières (Allemagne, Suisse à l’étranger, Bourgogne, Franche-Comté côté français), afin de « reconstituer une élite alsacienne ». Le dossier s’accompagne par ailleurs d’une refonte des compétitions, avec quelques innovations comme un système de play-offs pour les divisions comprises entre la D3 et la D5.

Le retour à une Ligue d’Alsace doit encore passer de nombreux obstacles, et en cas de réussite, cela ne serait effectif qu’à partir de fin 2023, début 2024.


Quelques chiffres 

- 89 000 abonnés en Alsace (avant Covid)

- 553 clubs répartis dans 880 communes

- Plus de 4% de la population alsacienne dispose d'une licence de foot (2.8% au niveau national)


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7