Le tweet "maladroit" de la police du Bas-Rhin

21 novembre 2021 à 13h08 par rédaction rédaction

police nationale 67
La police nationale du Bas-Rhin a présenté ses excuses après un tweet maladroit
Crédit: police

Souhaitant interpeller sur les violences conjugales, la Police Nationale du Bas-Rhin a publié un tweet, vendredi. Des mots "malheureux" qui ont choqué plusieurs associations féministes et internautes.

Vendredi 19 novembre avait lieu la Journée Internationale de l'Homme. A cette occasion, la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Bas-Rhin (DDSP 67) a publié un tweet de prévention contre les violences conjugales. Dans ce message, il était écrit : « L’homme l’ignore trop souvent, mais son plus beau joyau, c’est la femme qui partage sa vie ». La comparaison entre la femme et le joyau a déclenché une vague d'indignation sur les réseaux sociaux.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Anna Toumazoff (@memespourcoolkidsfeministes)

Les excuses de la Police Nationale du Bas-Rhin

Plusieurs usagers du réseau social ont dénoncé le "machisme" de la Police Nationale du Bas-Rhin. D'autres se sont "écoeurés de l'objectification de la femme qualifiée de bijou". Plusieurs figures féministes dont la journaliste Anna Toumazoff se sont émues de cette publication : "Prenez nos plaintes plutôt que d'écrire des poèmes". La DDSP 67 a finalement retiré ce tweet avant de formuler des excuses et d'exprimer "ses regrets".