Non, les étudiants russes ne sont pas exclus du campus de Strasbourg

2 mars 2022 à 7h33 - Modifié : 2 mars 2022 à 7h36 par Rédaction Top Music

Université de Strasbourg
Des médias russes affirment que les étudiants de leur pays sont chassés des universités françaises
Crédit: Facebook /@universitédestrasbourg

Le Président de l'Université de Strasbourg a démenti les rumeurs selon lesquelles les étudiants russes seraient renvoyés des campus français.

C'est par le biais d'un communiqué que Michel Deneken a réagi, mardi 1er mars. Le Président de l'Université de Strasbourg a démenti les rumeurs selon lesquelles les étudiants russes seraient actuellement renvoyés des universités françaises. Des rumeurs que feraient courir certains médias d'Etat russes en expliquant que le Ministère de l'Enseignement Supérieur français aurait pris cette mesure en représaille à l'invasion russe en Ukraine. Information qui serait partie, en réalité, d'une déclaration infondée de Tatyana Moskalkova, Commissaire russe aux Droits de l'Homme : "nos étudiants sont expulsés des universités en France, en République Tchèque, en Belgique et dans d'autres pays européens à cause du conflit avec l'Ukraine".

 

 

La solidarité de l'Université de Strasbourg avec les Ukrainiens

Le Président de l'Université a formellement contesté ces fausses informations dans un communiqué : "Des médias russes répandent une information totalement mensongère selon laquelle les étudiants russes seraient exclus des universités françaises. C'est faux et cela ajoute du trouble à la situation". Et d'ajouter : "Nos étudiants russes restent nos étudiants et ils ne doivent pas être assimilés aux errances mortifères de leurs dirigeants". Michel Deneken a par ailleurs apporté "sa solidarité aux étudiants ukrainiens".

 

 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7