Les pompiers dénoncent les délais d'attente aux urgences du NHC de Strasbourg

28 janvier 2022 à 15h24 - Modifié : 28 janvier 2022 à 15h47 par Apolline Benoit-Gonin

Les sapeurs-pompiers du Bas-Rhin dénoncent les délais d'attente des admissions aux urgences
Les sapeurs-pompiers du Bas-Rhin dénoncent les délais d'attente des admissions aux urgences
Crédit: @Top Music

Une soixantaine de pompiers ont manifesté en fin de matinée, ce vendredi 28 janvier, devant le Nouvel Hôpital Civil De Strasbourg, pour dénoncer les délais d'attente aux urgences. Les pompiers déplorent un dysfonctionnement au sein du NHC de Strasbourg.

Cela fait déjà plusieurs années que les pompiers du Bas-Rhin constatent un problème d’organisation au sein des urgences du Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg. "Quand nos véhicules arrivent, il y a des délais d’attente qui sont extrêmement longs : 1 heure, 2 heures voire 3 heures. L'an dernier, on a pu attendre jusqu’à 5 heures. ça devient exaspérant.", nous explique Sébastien Muhl, pompier et délégué syndical FO. " Quand on compare à d’autres grandes villes, d’autres centres hospitaliers, on va dire qu’une bonne prise en charge aux urgences ne doit pas dépasser une demi-heure. ", précise l’adjudant sapeur-pompier Michaël Romilly.

Pendant l’attente, les patients doivent patienter dans le véhicule des pompiers. Cela pose plusieurs problèmes. " La plupart des victimes sont souvent mal en point et nécessitent une prise en charge rapide par un médecin. Elles sont exaspérées voire agitées. Il faut essayer de calmer tout le monde et expliquer la situation ", explique Cédric Hatzenberger, secrétaire général FO des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin. Par ailleurs, les pompiers sont immobilisés le temps que leur victime soit prise en charge et ils ne peuvent donc pas aller chercher d’autres victimes.

Les pompiers se sont aussi joints cet après-midi à 14 heures à la minute de silence des personnels hospitaliers du CHU de Strasbourg. Cette minute de silence est organisée chaque vendredi pour dénoncer "la mort de l'hôpital public".

Le slogan des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin était "Nos véhicules ne sont pas des salles d'attente"
Le slogan des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin était "Nos véhicules ne sont pas des salles d'attente"
Crédit: @Top Music

En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7