Etienne, 21 ans, biérologue confirmé

5 février 2022 à 16h40 par Sebastien Ruffet

Etienne Mangin, originaire de Colmar
Etienne Mangin, jeune biérologue alsacien
Crédit: @Top Music - SR

Arrivé par hasard dans le monde de la bière, le Colmarien Etienne Mangin a brillamment réussi la première étape du concours Talents Biérologie 2022. Il disputera la finale en mai prochain à Paris, au siège des Brasseurs de France.

Il n'est pas spécialement issu d'une famille qui "baigne" dans la bière. Tout au plus un grand-père ancien garçon de café, mais rien de plus. Après son enfance à Colmar, le collège, direction Illkirch pour intégrer le Lycée Hôtelier, suivi d'un BTS option service. Jusqu'ici, la bière n'est qu'une boisson festive comme une autre. Mais le Covid va apporter sa petite touche d'incertitude. "En fait, je voulais arrêter", raconte Etienne Mangin devant un long café, en face de la gare de Strasbourg, lieu du rendez-vous. "Je voulais voir autre chose, et je me suis inscrit pour une licence à l'Académie Internationale des Vins en Alsace, à Landersheim, pour étudier un peu l'univers des vins et spiritueux, et puis il y avait un cursus bière dans la formation." 

Dans le milieu hôtelier, "la bière a une mauvaise image". Mais un homme va être déterminant : Hervé Marziou. Le célèbre biérologue, "connu comme tout le loup blanc dans toutes les brasseries", va passionner Etienne. "Il m'a absorbé", confirme le jeune héritier. "On a commencé sur des choses très théoriques, et puis on est entré dans le détail, les accords mets / bières, les méthodes de fermentation..." Au bout du compte, le concours Talents Biérologue 2022, ouvert aux 18-25 ans, et dont Etienne va passer la première manche, en remportant la demi-finale du grand quart Nord-Est. 

Le déroulé du concours

Lors de ce concours en partie réalisé en distanciel, Etienne Mangin a dû répondre à des questions théoriques, et parfois presque philosophiques : "Ce serait quoi une bière à la Française ?" Vaste question. Une épreuve pratique a été ensuite proposée avec un service à table et mise en situation : "Deux jurés ont joué deux touristes, à la montagne, qui se présentent sur les coups de 17h, qui veulent prendre un petit apéro. On avait douze bières à la carte, et il fallait répondre au mieux à leurs attentes, tout en répondant à des questions sur les brasseries, leur histoire, la fermentation..." Autre épreuve, dans le même genre : réaliser des accords mets / bières sur un repas de Noël. Lors de la finale, en mai prochain à Paris, deux épreuves supplémentaires seront ajoutées : une dégustation commentée, et la réalisation d'un cocktail à base de bière, "qui ne doit pas dénaturer le produit". 

Et dans la vie quotidienne ? 

Etudier la bière, cela peut toujours surprendre, même si la consommation évolue, et que les regards changent. Preuve en est l'émergence des micro-brasseries. "C'est vrai que les anciens, ça les étonne. Pour eux, la bière, c'est la Pils Blonde, 4 degrés (rires). Après, c'est vrai que les gens sont souvent surpris qu'on puisse étudier la bière, pour eux, c'est l'apéro quoi." Au quotidien, Etienne apprécie aussi cette convivialité qui existe autour de la mousse, et il fait la part des choses. "Si on sort boire un coup avec des potes, je ne vais pas me casser la tête à prendre des notes. Peut-être que la première gorgée, je vais un peu l'analyser, mais après ça reste du plaisir." Pour la suite, pas de plan de carrière. Etienne prend les choses comme elles viennent. Il terminera son stage à la Brasserie du Vignoble de Riquewihr en septembre prochain, diplôme en poche. Il aime surtout le contact avec les clients, la pédagogie, mais aimerait un jour brasser sa propre bière. Evidemment, ce jour-là, on sera là. 


Sa bière coup de coeur

"Alors, j'y suis en stage, mais j'ai un vrai faible pour la Weizen de la Brasserie du Vignoble, l'Hakama Stan, une bière blanche à base de blé, avec un petit côté acidulé et frais. Il y a une brasserie que j'aime bien aussi, c'est La Debauche, à Angoulême, qui fait des bières vraiment intéressantes. J'en ai découvert une autre lors du concours." Autre centre d'intérêt qu'Etienne nous soumet : les bières en barriques. Idée de reportage acceptée !


A voir aussi : Roland Inside à la Brasserie du Vignoble


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7