Sécheresse en Alsace : de nouvelles restrictions de l'usage de l'eau

5 août 2022 à 11h02 - Modifié : 5 août 2022 à 14h59 par Anne-Sophie Martin

Les restrictions d'usage de l'eau concernent 232 communes du Haut-Rhin.
Les restrictions d'usage de l'eau concernent 232 communes du Haut-Rhin.
Crédit: @Pexels

En raison de la sécheresse qui persiste, de nouvelles mesures de limitation provisoire de certains usages de l’eau ont été prises dans 232 communes du Haut-Rhin. La situation est critique dans les vallées vosgiennes et dans le sud du Haut-Rhin. Ce vendredi 5 août, la préfecture du Bas-Rhin vient également de prendre de nouvelles mesures de restriction de l'usage de l'eau.

Article réactualisé le 5 août :  le bassin hydrographique de la "Bruche, Ehn, Andlau, Giessen et Liepvrette" a été  placé en crise et le bassin hydrographique de la "Lauter, Sauer, Moder et Zorn"a été placé en alerte renforcée.

Le comité ressource en eau s’est réuni le jeudi 28 juillet 2022 afin d’analyser la situation de la ressource en eau dans le Bas-Rhin. 

Sur l’ensemble du département, compte-tenu du manque de précipitation (déficit proche de 100 % depuis début juillet par rapport aux normales de saison),  les débits des cours d’eau présentent toujours un déficit.

Sur la base de ce contexte climatique et malgré les restrictions déjà en vigueur, la situation s’est dégradée sur les bassins hydrographiques "Bruche, Ehn, Andlau, Giessen et Liepvrette"
et "Lauter, Sauer, Moder et Zorn".
Le bassin hydrographique "Bruche, Ehn, Andlau, Giessen et Liepvrette" est placé en crise et le bassin hydrographique"Lauter, Sauer, Moder et Zorn" est placé en alerte sécheresse.

De nouvelles mesures de restriction de l’usage de l’eau. 

Pour le bassin hydrographique "Bruche, Ehn, Andlau, Giessen et Liepvrette", sont notamment interdits:
le remplissage des piscines privées,
le lavage des véhicules (sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique),
le lavage des voiries, trottoirs, terrasses et façades (sauf dérogation pour salubrité
publique),
l’arrosage des jardins potagers de 8h à 20h (arrosage manuel ou par goutte à goutte),
• l’arrosage des pelouses et terrains de sport (sauf terrains de compétition de niveau
national),
l’arrosage des golfs (sauf pour les greens de 23h à 7h),
l’alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert,
l’irrigation par aspersion pour les usages agricoles.

Toutefois, actant pleinement le soutien de l’État depuis le début de la crise sanitaire au développement des circuits
courts, la filière maraîchère, essentielle pour l’approvisionnement alimentaire des établissements du Bas-Rhin, peut, par dérogation, recourir à l’irrigation par aspersion.

En résumé 

• Le bassin hydrographique "Bruche, Ehn, Andlau, Giessen et Liepvrette" est placé en crise : 156 communes concernées
• Le bassin hydrographique "Lauter, Sauer, Moder et Zorn" est placé en alerte renforcée :  279 communes concernées
• Le bassin hydrographique «Sarre» est maintenu en situation d’alerte : 53 communes concernées

• Le bassin hydrographique «Ill aval» est maintenu en situation de vigilance.

• Les situations d’alerte et d’alerte renforcée font également l’objet de mesures de limitation ou de suspension des usages de l’eau qui concernent l’ensemble des usagers:
particuliers, collectivités, entreprises, agriculteurs. 

La préfecture du Bas-Rhin rappelle que "faire preuve de civisme dans sa consommation quotidienne d’eau, c’est préserver pour chacun les biens précieux que sont la ressource en eau et les milieux aquatiques."

 

 


 

 

le 4 août 2022. Le 12 juillet dernier, le préfet du Haut-Rhin a mis en place les premières mesures de restriction d’usage de l’eau. Trois nouveaux arrêtés préfectoraux du 21 juillet 2022 ont renforcé ces mesures sur certains secteurs.

Un nouveau comité de ressource en eau s’est réuni mercredi 27 juillet.

Les présentations faites par les services compétents ont mis en évidence des situations contrastées et évolutives, requérant de nouvelles mesures sur certains secteurs.
En effet, malgré la mise en place de restrictions d’usage de l’eau, le contexte climatique marqué par un fort déficit de précipitations se traduit par une baisse continue des niveaux des cours d’eau du département.

En outre, les prévisions météorologiques qui annoncent toujours un temps chaud et sec pour les prochains jours, aucune amélioration n’est à prévoir à court terme.
La situation devient critique dans les vallées vosgiennes et dans le sud du département.

232 communes concernées

Dans ce contexte météorologique, hydrologique et hydrogéologique, le préfet du Haut-Rhin a pris, ce jeudi 4 août, deux nouveaux arrêtés renforçant et détaillant les mesures de restriction de l’usage de l’eau sur les secteurs en crise.

Ainsi, à compter de ce jeudi 4 août, sont placés en crise :
• les bassins de la Doller amont, de la Lauch, de la Fecht, de la Weiss en ce qui
concerne les vallées vosgiennes ;
• le bassin versant de l’Ill amont et de la Largue dans le Sundgau.
La situation dans le département est donc, à ce jour, la suivante :
• vigilance : bassins de l’Ill aval et de la Doller aval,
• alerte renforcée : bassins de la Liepvrette et de la Thur,
• crise : bassins de la Doller amont, de la Lauch, de la Fecht, de la Weiss, de l’Ill amont
et de la Largue.

Les mesures pour les particuliers et les collectivités concernés par les secteurs placés en situation de crise (les communes concernées sont visées dans les arrêtés disponibles sur le
site internet de la préfecture) : 
- Interdiction de remplissage des piscines privées à usage familial, sauf si chantier en cours ;
- Interdiction totale de lavage de véhicules sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou une obligation technique
(bétonnière, etc.) ;
- Interdiction de lavage des voiries et des trottoirs et de nettoyage des terrasses, toitures et façades, sauf si sauf dérogation pour salubrité publique ;
- Interdiction d’arrosage des pelouses et espaces verts publics ou privés et des terrains de sport (sauf terrains de compétition niveau national) ;
- Interdiction d’arrosage des massifs floraux publics ;
- Interdiction d’arrosage des jardins potagers entre 8h et 20h. Arrosage uniquement manuel ou par goutte à goutte ;
- Interdiction d’alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert dans la mesure où cela est techniquement possible ;
- Interdiction d’alimentation des plans d’eau et bassins d’agrément ou mares (remplissage ou appoint y compris alimentation en dérivation en continu), hors piscicultures agréées.

Pour les autres usagers (industrie, agriculture,…) sur les secteurs en crise, les restrictions sont renforcées et peuvent être consultées ici.

Pour les autres secteurs qui restent soumis à restriction au niveau alerte renforcée, il convient de continuer à se référer aux mesures de limitation provisoires des usages de l'eau définies
dans les arrêtés publiés également sur le site mentionné ci-dessus.
Ces dispositions sont applicables à compter du 4 août jusqu’au 31 octobre 2022, sauf évolution de la situation météorologique et hydrologique conduisant à renforcer, prolonger ou
abroger les mesures prises.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7