Stéphan, c'est fini

9 janvier 2023 à 12h43 par Sébastien Ruffet

Julien Stephan
Julien Stéphan ne se présentera plus en conférence de presse à la Meinau
Crédit: @Top Music - SR

Julien Stéphan n'aura pas fait deux ans au Racing. Arrivé le 28 mai 2021, le coach a été mis à pied ce lundi 9 janvier après une série presque inédite de mauvais résultats.

Le coach n'est jamais le seul responsable quand une équipe va mal. Mais c'est toujours plus facile de le faire sauter que de changer quinze joueurs. La réalité a donc rattrapé Julien Stéphan en ce début de mois de janvier après une élimination en coupe de France contre Angers, en 32e de finale. Une annonce laconique via mail et sans grandes effusions :

"Le Président du Racing Club de Strasbourg Alsace, Marc Keller, a notifié ce lundi 9 janvier 2023 à Julien Stéphan, entraîneur de l’équipe professionnelle du RCSA, sa mise à pied à titre conservatoire. L’intérim sera assuré dès aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre par Mathieu Le Scornet. Le point-presse d’avant-match (Racing-Lens) prévu cet après-midi à 14h15 n’aura pas lieu."

Une première saison exceptionnelle

Arrivé en mai 2021, Julien Stéphan avait d'abord réalisé une première saison exceptionnelle, amenant le Racing aux portes de l'Europe. Lors de cette deuxième saison, tronquée par la coupe du monde en plein milieu, le RCSA était apparu moins fringant, moins percutant qu'à son habitude. La faute, semble-t-il, a une préparation "trop légère", selon certains échos. Le renfort de son staff n'aura sans doute pas eu l'effet escompté, entre préparateurs supplémentaires et conseiller en performance. Julien Stéphan est-il seul responsable de la faillite d'une équipe qui n'a gagné qu'un seul match depuis le mois d'août ? Pas sûr. 

Les supporters étaient partagés ces dernières semaines entre responsabilité du coach, des joueurs, et un mercato raté de la part du club. 

Parmi les pistes pour remplacer Julien Stéphan, deux noms semblent revenir dans la short list : Sabri Lamouchi et Valérien Ismaël. Mais c'est aussi du côté du terrain qu'il faudra du renouveau. Désormais, pour sauver le Racing, chacun doit se mettre face à ses responsabilités. 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7