Strasbourg : une affiche qui fait polémique

18 mars 2022 à 7h48 - Modifié : 18 mars 2022 à 8h19 par Rédaction Top Music

affiche
Cette campagne d'affichage suscite la polémique
Crédit: @DNA / Facebook)

La Ville de Strasbourg suscite la polémique avec une campagne d'affichage à l'occasion de la journée de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, le 21 mars.

C'est une affiche sur laquelle on voit des enfants et adolescents souriants. Un poster choisi par la Ville de Strasbourg pour illustrer la campagne de communication à l'occasion de la journée de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, le 21 mars. Une affiche qui n'est pas passée inaperçue pour certains élus d'opposition de la ville. En cause : les signes religieux portés par les jeunes gens présents sur la photo comme la kippa et le voile. Un choix contesté par Mathieu Cahn : "Non l'avenir de Strasbourg et de la République ne doit pas avoir comme visage l'afffirmation des particularismes et des signes religieux". Et de regretter "une opposition entre juifs et musulmans dans la volonté de lutter contre le racisme". Un avis partagé par Catherine Trauttmann : "le racisme n'est pas réductible à la question religieuse".

La mairie de Strasbourg se défend

L'adjoint écologiste à l'état civil, Abdelkarim Ramdane, a répondu à la polémique : "Je suis choqué par la posture et les interprétations erronnées". Il regrette que la Ville soit accusée "d'avoir utilisé une photo avec une fille portant un voile et un garçon portant une kippa. Comme si ils / elles n'étaient pas des citoyens / citoyennes à part entière".

 

 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7