Munster : le directeur du centre de vaccination agressé

10 janvier 2022 à 7h46 - Modifié : 11 janvier 2022 à 8h19 par Rédaction Top Music

centre vaccination
L'agression s'est déroulée devant le centre de vaccination de Munster
Crédit: Facebook /@Lucien Muller et Monique Martin

Une enquête de flagrance pour "violences avec armes et préméditation" est ouverte après l'agression du directeur de centre de vaccination à Munster. Trois hommes sont en fuite.

Trois jours après son agression, cet homme est "extrêmement choqué". C'est vendredi 7 janvier, vers 19h, que ce coordinateur du centre de vaccination de Munster a été agressé par trois hommes. Alors qu'il quittait les lieux, il a été appréhendé par ces individus venus se renseigner sur sa fonction. Une fois son poste décliné, ces hommes porteurs de capuches et de masques antiCovid ont lacéré les vêtements de la victime avec un objet tranchant. Il a été blessé à la main, à la cuisse, à l'arcade sourcillière et au ventre. Ses agresseurs lui auraient soulevé ses vêtements et l'auraient aussi piqué avec une seringue.

La Préfecture du Haut-Rhin dénonce "un acte inacceptable"

Cette agression s'inscrit dans la longue liste de faits divers survenus ces dernières semaines contre les élus pro vaccins ou certains bénévoles de centres de vaccination en France. La procureure de la République de Colmar a ouvert une enquête de flagrance pour "violences avec armes et préméditation". Les trois agresseurs sont en fuite mais les enquêteurs pensent déjà "qu'il s'agit de militants anti vaccins issus de la mouvance d'extrême droite". La Préfecture du Haut-Rhin a dénoncé "un acte inacceptable" à l'image de nombreux élus dont le Président de la région Grand-Est, Jean Rottner.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7