Unterlinden : des collégiens exposent au côté d’un artiste émérite

7 janvier 2022 à 6h00 par Céline Rinckel

L'exposition Têtes à Têtes au Musée Unterlinden de Colmar
L'exposition Têtes à Têtes au Musée Unterlinden de Colmar
Crédit: Top Music - CR

500 ans les séparent mais Lucas Cranach le Jeune et les élèves du collège Molière de Colmar ont une passion commune : celle du portrait. Un travail mêlé est présenté actuellement au Musée Unterlinden de Colmar dans l’exposition « Têtes à Têtes » jusqu’au 7 février.

Dans l’Ackerhof et les anciens bains du Musée Unterlinden sont présentées des oeuvres exceptionnelles de l’un des maîtres de la Renaissance allemande, Lucas Cranach le Jeune (1515-1586) : 13 portraits/dessins prêtés par le musée des Beaux-Arts de Reims (en travaux). Un prêt inédit qui s’est fait à une seule condition : réaliser une médiation innovante pour parler de l’histoire de ces dessins, des secrets de fabrication du papier à chiffons et des pigments utilisés, du rôle du portrait, etc. Défi relevé par le Musée Unterlinden de Colmar qui s’est associé à l’artiste photographe colmarienne Vanessa Moselle et à l’enseignant-relais entre le collège Molière de Colmar et le Musée Unterlinden, Xavier Gaschy, pour faire travailler des élèves sur le thème du portrait.

Une exposition inédite

Lucas Cranach le Jeune et son père ont ainsi réalisé environ 300 portraits mais il n’en reste plus qu’une vingtaine dans le monde entier. De leur côté, les artistes-collégiens actuels ont réalisé neuf portraits. Ils sont une vingtaine d’élèves du collège Molière de Colmar (en classe colorée photographie numérique) à avoir pris en photo - dans de vraies conditions de shooting photos - des personnalités alsaciennes, des artistes, des créateurs : du Chef Marc Haeberlin à l’humoriste Capitaine Sprütz en passant par l’architecte Pascale Richter et l’artiste plasticien Phil Umbdenstock. Chaque artiste est venu avec un objet qui lui tient à coeur pour faire le shooting photos. Les neuf personnalités alsaciennes se sont aussi prêtées au jeu de questions-réponses avec les collégiens. L’occasion d’échanger sur la vision de l’art. Les neuf portraits kakémono, en noir et blanc, sont suspendus dans les anciens bassins du Musée Unterlinden. Artistes et élèves ont accepté de découvrir le rendu final lors du vernissage !

Les arts graphiques et le numérique à l’honneur

Pour le Musée Unterlinden, cette exposition est aussi l’occasion de mettre en avant son fond d’art graphique qui est peu exposé pour des raisons de conservation mais qui comprend tout de même 1 500 dessins et gravures. Ces oeuvres sont très fragiles à la lumière : une dessin exposé un mois doit ensuite être au repos un an ! Le Musée Unterlinden a aussi expérimenté avec cette exposition une médiation plus « numérique » en proposant une appli avec des explications, des quizz et même des selfies (le portrait du 21ème siècle !). Une aide à la visite qui est la bienvenue. Et si vous vous sentez l’âme d’un artiste, l’exposition propose une partie « participative » avec feuilles et crayons à disposition pour réaliser son propre portrait à partager avec le #tetesatetes_cranach. Un atelier autoportrait est par ailleurs proposé avec Vanessa Moselle le 5 février pour tous les ado de plus de 12 ans (gratuit).

Céline s'est prise au jeu de l'autoportrait grâce à l'appli disponible pendant la visite ! / @Top Music - CR


Exposition « Têtes à Têtes – Lucas Cranach le Jeune / Elèves du collège Molière, Colmar » à découvrir jusqu’au 7 février au Musée Unterlinden de Colmar. Le prix d’entrée au musée permet d’accéder à l’exposition. Le Musée Unterlinden est gratuit tous les week-ends pour les moins de 18 ans.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7