Omicron en Alsace : plus de contaminations, moins de réanimations

5 janvier 2022 à 7h08 - Modifié : 7 janvier 2022 à 7h14 par Rédaction Top Music

Omicron
La majorité des patients hospitalisés pour le Covid-19 en Alsace le sont à cause du variant Delta
Crédit: Omicron

Le variant Omicron est responsable de la très forte vague de contaminations au Covid-19 depuis début décembre. Dans les hôpitaux, c'est en revanche le variant Delta qui reste majoritaire.

Détecté pour la première fois en Alsace le 2 décembre 2021, le variant Omicron est devenu très largement dominant parmi les très nombreux cas de contamination au Covid-19 dans la région depuis plusieurs semaines. Il représente 80% des cas de contamination dans les laboratoires alsaciens. Chaque jour, les données scientifiques confirment le très forte contagiosité de ce variant mais aussi le fait qu'il provoque moins de formes graves du coronavirus principalement pour les vaccinés.

Le variant Delta responsable des hospitalisations dans le Grand-Est

L'Agence Régionale de Santé du Grand-Est confirme que le variant Delta est majoritaire dans les hôpitaux alsaciens. Pour l'instant, Omicron ne représente que "10% des hospitalisations dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin". L'ARS met toutefois en garde sur les jours à venir : "Omicron cause moins de formes graves mais si il y a énormément de contaminations, il y a aura mécaniquement beaucoup de formes graves qui arriveront en soins critiques". La situation est actuellement très compliquée dans les hôpitaux alsaciens avec deux tiers des lits en réanimation occupés. A Colmar, tous les lits sont occupés et des patients malades du Covid-19 doivent être transférés vers Mulhouse et Strasbourg.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7