La ville de Schiltigheim lance un appel au calme

11 décembre 2018 à 14h42 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Vitre brisée du centre sportif Mandela. @ville de Schiltigheim

Dans un communiqué, la ville de Schiltigheim dénonce les actes de vandalisme qui ont eu lieu ce mardi matin dans le quartier du Marais, en marge de la manifestation des lycéens. La rectrice de l'académie de Strasbourg Sophie Béjean a également appelé  au calme et a invité à une expression pacifique des lycéens.

Ce matin, deux voitures ont été incendiées, il y a eu également des dégradations sur le centre sportif Mandela. Il y aurait eu une dizaine d'interpellations à Schiltigheim.

La ville de Schiltigheim précise dans son communiqué publié ce mardi 11 décembre :  "Nous en appelons au calme et au sang froid, il est intolérable de s'attaquer aux gens et aux biens comme l'ont fait les casseurs tout au long de la matinée, ce comportement rend toute revendication inaudible et illégitime.

Une vitre a été cassée sur le nouveau centre sportif Mandela que nous avons décidé de fermer et de sécuriser.

Nous avons sécurisé également l'école Paul Bert, les enfants étaient confinés et viennent de quitter les lieux. Nous avons mis en place des mesures de sécurité sur l'école Exen, la sortie des classes, d'abord différée, est en train de se faire.

Les Halles du Scilt ont été fermées dans la matinée et nous conseillons aux commerçants schilickois de fermer leurs boutiques.

Nous remercions les enseignants, les directeurs d'école ainsi que les agents de la Ville de Schiltigheim qui ont été très réactifs toute la matinée pour que les schilikois se sentent protégés malgré les circonstances. Nous déclencherons toutes les mesures de sécurité nécessaires jusqu'à ce que ces casseurs soient dispersés."