Prêt à relever le défi "Février sans supermarché" ?

8 février 2019 à 7h26 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Sans supermarché ? / @Clark Young

Après le "Dry January" (mois de janvier sans alcool) mais aussi le "Lundi vert" (pas de viande ni de poisson consommés les lundis), voici un nouveau défi très à la mode sur les réseaux sociaux : "Février sans supermarchés".

Nos amis de la grande distribution seront sans doute un peu choqués, mais rassurez-vous ça ne dure qu’un mois…et encore peut-on vraiment "vivre" sans supermarché ?

L’opération "Février sans supermarché" souligne l’importance de consommer local et de saison, de privilégier l'achat en vrac, de favoriser le circuit-court. Ce "challenge" est lancé par un collectif d’associations "En vert et contre tout" : "Février sans supermarché » vise non pas à "boycotter" les supermarchés mais plutôt à "réapprendre à varier les sources de réapprovisionnement"".

Où faire mes courses ?

Alors forcément la grande question qui se pose est "Où faire mes courses ?" : dans une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne, qui propose souvent des paniers hebdomadaires), dans une Ruche (commandez en ligne des produits issus de circuits courts et de l’agriculture locale : La Ruche qui dit oui), consommez dans les magasins en vrac (Tootopoids), faites vos courses sur les marchés, etc.

"Février sans supermarché" en est déjà à sa troisième édition. L’an passé en France et en Suisse, 20 000 personnes y ont participé.