50 ans pour le Munster au Salon de l'agriculture à Paris

25 février 2019 à 16h31 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Joyeux anniversaire au Munster / @Top Music

Le Salon de l’agriculture à Paris est le bon prétexte pour lancer les festivités des 50 ans de l’appellation Munster. Un fromage à l’odeur bien présente dans les allées du salon.

Le Munster est reconnu Appellation d’origine contrôlée puis protégée depuis le 21 mai 1969. Aujourd’hui le Munster permet de faire travailler 950 producteurs de lait, 90 producteurs fermiers, 9 transformateurs laitiers et 10 affineurs. En 2017, 6 300 tonnes de Munster ont été produites.

La race vosgienne au Salon de l'agriculture à Paris / @Top Music

Pour Laurent Wendlinger, vice-président de la Chambre régionale d’agriculture du Grand Est, "c’est un grand moment, ça fait 50 ans que nous avons lancé cette production. C’est un territoire. C’est important pour le produit, pour les citoyens, pour le tourisme. Le Munster et le lien du Munster à la race vosgienne". Ce lundi à Paris, le chef strasbourgeois Jean-Christophe Karleskind a par exemple fait déguster aux visiteurs une "poulet au Munster". Ce lundi également, le Concours général agricole a mis à l’honneur les produits laitiers dont le Munster.

Le poulet au Munster du chef Karleskind / @Top Music

Pour valoriser la race vosgienne

Ça permet de valoriser nos produits et de montrer aux consommateurs ce qu’on est capable de faire avec nos vaches. Ça permet aussi de valoriser nos races, en lien aussi avec le CORAM, le collectif des races locales de massifs, comme ça on est réuni, on fait nos ventes tous ensemble pour valoriser nos produits / Louis Ancel travaille au GAEC Des Hautes Huttes à Orbey (pourquoi salon)

Des Munster et des "Coeurs de massif" à déguster / @Top Music

Et si vous adorez le Munster mais que vous voulez goûter un autre fromage, "made in Alsace-Vosges", testez le "Coeur de massif", une création assez récente, élaborée à partir de lait de race vosgienne. Un fromage que l’on retrouvera jusqu’à dimanche au Salon de l’agriculture de Paris.