's gilt ! Voilà la bière de printemps

20 mars 2019 à 7h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Place à la dégustation à Mulhouse / @Top Music

Les arbres sont en fleur, les jonquilles et les tulipes poussent : il est l’heure de goûter la bière de printemps. 17 bières artisanales alsaciennes de printemps sont dans vos magasins.

La bière de Noël est officiellement lancé chaque hiver à Strasbourg. Celle de printemps est dégustée depuis deux ans à Mulhouse. Les Brasseurs d’Alsace proposent 17 sortes différentes qu’il faudra déguster (avec modération) d’ici la fin du printemps.

Eric Trossat, vous êtes artisan brasseur et président des Brasseurs d’Alsace. Quelles sont les caractéristiques des bières de printemps ?

C’est en général des bières qui ne sont pas très fortes (comme sur une bière de Noël). On a envie de quelque chose de fleuri, de désaltérant, de léger, d’ensoleillé. Donc c’est une bière généralement blonde, voire légèrement ambrée. Souvent un petit peu plus houblonnée, avec pas forcément trop d’amertume, mais des houblons floraux, des houblons annonciateurs du printemps.

La bière de printemps, c’est donc un peu le grain de folie du brasseur ?

Par le biais de ces produits saisonniers - comme la bière de Noël ou la bière de printemps - tous les ans, le brasseur peut s’éclater un petit peu, peut s’exprimer et faire reconnaître son savoir-faire et proposer ses nouvelles idées. C’est des brassins presque éphémères. C’est le moment, c’est l’intérêt pour le consommateur, tous les ans, de repartir à la découverte, de comprendre ce que chacun à fait. 

On recense 1 600 brasseries en France (soit une augmentation de 600 en 2018 !). L’Alsace suit-elle la tendance nationale ?

Aujourd’hui on recense quasiment 50 brasseries artisanales en Alsace. On ne pensait pas que le mouvement allait continuer à s’accélérer il y a encore deux ans. Et là ça a pris une ampleur incroyable, avec très très peu de défaillances. Personne ne se marche sur les pieds parce que chacun au travers de sa nouvelle petite brasserie va ramener des nouveaux consommateurs qui jusqu’à présent ne s’intéressaient pas à la bière. C’est un mouvement qui profite à tout le monde aujourd’hui : aux petits, aux grands, aux moyens. 


Petite dégustation de la bière de printemps de la brasserie strasbourgeoise "Au brasseur". Les explications de l’artisan brasseur Michel : 

Les arômes, on est sur une base de genévrier, houblon d’Alsace (aramisse, strissel). Une bière qui titre à 5,7°. Nous, en tant qu’artisanaux, on fait un produit qui varie. On fait des petits brassins de 8 hecto, donc automatiquement selon les malts utilisés, les houblons, on n’a pas les mêmes qualités, donc on va varier un petit peu, mais on garde quand même une qualité identique. 


Retrouvez toutes les bières sur le site : Au gré des bières

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération


Un événement à ne pas manquer :