La sève de bouleau : nouvelle cure à la mode

Publié le 28/03/2019 à 05:50 - Mise à jour le 28/03/2019 à 11:06

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
La sève de bouleau : nouvelle cure à la mode La sève de bouleau est prélevée tous les jours pendant deux mois environ. /@Top Music

Connaissez-vous les bienfaits de la sève de bouleau ?  Elle serait réputée pour détoxifier le corps, éliminer les déchets organiques, apaiser les rhumatismes, améliorer les problèmes de peau.

Dans le Bas-Rhin, l'Association de Géobiologie pour l'Environnement, l'Habitat et la Santé (AGEHS) récolte depuis sept ans la sève de bouleau de façon artisanale.

Eau de bouleau

Les 2000 arbres de l'association produisent le précieux liquide pendant deux mois uniquement, de février à avril. La sève de bouleau telle qu'elle est consommée est une "eau de bouleau": il s'agit du liquide translucide qui vient directement des racines de l'arbre. Plus tard dans la saison, les températures augmentent, la sève monte jusqu'à la cime et  se modifie. Elle va alors s'épaissir, se troubler, commencer à être laiteuse jusqu'à devenir la sève jaune collante que l'on observe habituellement. Selon Myriam Raoux, présidente de l'Agehs, la sève de bouleau utilisée pour la cure est uniquement celle "dans la phase d'ascension, quand elle est très liquide. C'est le seul moment dans l'année où l'on peut la récolter".

Technique de récolte

"Un arbre peut produire jusqu'à 200 litres de sève par jour. Mais en réalité, ce qui va être récolté, c'est le surplus de ce que l'arbre ne consomme pas pour lui même", nous explique Myriam Raoux. La méthode pour prélever la sève est simple : il suffit de faire un petit trou d'environ 0.5 mm de diamètre au niveau de l'écorce. Un appareil est ensuite inséré dans l'orifice avec un tube alimentaire, la sève est récoltée dans un seau. Myriam Raoux nous rassure : "ça ne nuit pas à l'arbre, il n'est pas abîmé avec cette technique. De plus, on évite de prélèver deux années de suite le même arbre." 

        

Propriétés de la sève de bouleau

Elle va nettoyer tout l'intérieur et désangorger le foie, les reins, la vessie, la prostate chez les hommes, les intestins. Faut savoir que le bouleau il y a plusieurs siècles était appelé l'arbre néphrétique parce qu'on avait découvert que la particularité de son eau permettait l'élimination des déchets acides de l'organisme et d'éviter les coliques néphrétiques et les crises de gouttes. 

Myriam Roux précise également que "même si c'est un produit naturel, ça reste un produit qui a des vertus dépuratives où il faut être vigilant. On n'est pas à l'abris d'une allergie, d'une intolérance donc en cas de doute, il faut se renseigner auprès de son médecin traitant."

La cure se consomme par dose de 15 à 30 cl par jour, pendant trois semaines. Vous pouvez vous procurer le fameuse sève de bouleau fraiche directement à l'association AGEHS ou dans près de 80 points de vente en Alsace, retrouvez toutes les infos sur www.agehs.fr.

Comptez entre 37€ et 42€ la cure de trois litres de sève fraiche.

Une fois récoltée, la sève de bouleau est conditionnée pour être vendue. /@Top Music

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.