On a visité De Dietrich qui recrute à Zinswiller

10 avril 2019 à 8h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC

Vous connaissez sans doute la marque De Dietrich pour ses fours ou ses plaques de cuisson pour votre cuisine. L’usine historique du groupe, à Zinswiller en Alsace du Nord, existe toujours mais a changé de coeur de métier depuis plusieurs décennies.

"De Dietrich Process Systems" emploie 330 salariés en Alsace et fabrique des équipements en acier émaillé pour les industries chimiques et pharmaceutiques. Ses clients sont de grands groupes comme Sanofi, Novartis ou Bayer BASF. "Nos produits partent d’Alsace et vont chez tous nos clients à travers le monde. C’est du made in Alsace", rappelle Matthieu Gueganno, responsable de la production. 85% des produits vendus sont du "sur-mesure", pas des produits du catalogue.

L'émail comme point fort

De Dietrich a été fondé en 1684, d’abord dans les métiers de la forge puis dans toute l’activité métallurgique. Le point fort de "De Dietrich Process Systems" en Alsace est l’émail, pour sa tenue à la corrosion, sa résistance aux attaques chimiques et sa facilité de nettoyage. Les émaux sont fabriqués avec une "recette maison", gardée secrète : "c’est une grosse partie de la valeur-ajoutée du produit", explique Matthieu Gueganno, responsable de la production. Le produit phare est "le réacteur", un contenant composé d’un système d’entrainement (moteur) et d’un système d’agitation. "De Dietrich Process Systems" est parmi les leaders européens et mondiaux sur ce marché de pointe.

Dans notre usine de Zinswiller, d’environ 330 salariés, nous fabriquons des équipements à destination de l’industrie chimique et pharmaceutique. Ce sont ce qu’on appelle des réacteurs, qui peuvent être finalement de tout volume, de quelques litres jusqu’à 140 m3 au plus grand. Ce sont des réacteurs qui sont émaillés. L’émail ayant cette particularité de protéger le réacteur des attaques chimiques / Matthieu Gueganno, responsable de la production

Le pistolage d'un réacteur par un émailleur / @De Dietrich

 

Un réacteur sortant du four / @De Dietrich

 

Opération dans un réacteur / @De Dietrich

 

Des convois exceptionnels transportent les réacteurs / @De Dietrich

Des postes à pourvoir

Et la bonne nouvelle est que "De Dietrich Process Systems" à Zinswiller recrute. 

Nous sommes dans une phase où le marché est porteur. Nous avons recruté fin d’année 2018 et nous continuons à recruter en 2019, tous ces métiers (à la fois les métiers de la chaudronnerie, les métiers de l’émaillage et les métiers de la mécanique), mais également quelques postes à pourvoir côté administratif. Tous types de contrats, en fonction des postes à pourvoir.

Si certains métiers ne nécessitent pas de qualification particulière, d’autres sont très techniques :

Alors en production nous avons des métiers qui sont très techniques, qui sont passionnants, souvent même rares. On peut les classer en trois grands métiers : à la fois les métiers de la chaudronnerie, les métiers de l’émaillage (donc qui sont vraiment une particularité liée à notre usine) et les métiers de la mécanique (que ça soit du montage ou de l’usinage).

Et le métier le plus difficile à trouver est émailleur :

Pour devenir émailleur, nous notre première caractéristique c’est la motivation, puisqu’ensuite la formation se passe en interne, s’étale sur plusieurs mois, que ça soit pour des métiers de pistolage ou de cuisson.


Pour postuler, rendez-vous sur le site internet ou envoyez un mail à drh@dedietrich.com