Le Palais des fêtes de Strasbourg retrouvera bientôt son éclat

Publié le 29/04/2019 à 06:10 - Mise à jour le 29/04/2019 à 06:33

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Le Palais des fêtes de Strasbourg retrouvera bientôt son éclat Une fresque datant de 1903 a été découverte à l'été 2018. Elle avait été recouverte depuis la restauration du bâtiment en 1935. / @Top Music

Après une première phase de travaux terminée en 2015, le Palais des Fêtes de Strasbourg achèvera fin 2019 la deuxième phase concernant la rénovation de la grande salle.

Débutée en juillet dernier, la phase n°2 des travaux de restauration du Palais des Fêtes de Strasbourg, rue Sellénick, devrait se terminer fin décembre 2019. La grande salle du Palais des Fêtes avait été fermée pour mauvaises conditions de sécurité, elle n'était pas aux normes incendie : "Cette salle avec la voûte au-dessus avait trois minutes de stabilité au feu, en sachant qu'elle pouvait accueillir plus de 1 200 personnes, ce n'était pas possible. Aujourd'hui, nous avons une stabilité globale du bâtiment d'une demi-heure. Mais comme on a renforcé toute la charpente, la structure, la voûte, finalement on aura une stabilité au feu qui sera bien plus importante", précise Nathalie Haas, architecte à  l'agence MSA. Le bâtiment sera également remis aux normes PMR (personnes à mobilités réduite).

Renouer avec la musique classique

Avec ses 14 mètres de haut et une voûte de 1 200 m2 renforcée au niveau de sa charpente, la grande salle du Palais des Fêtes va également bénéficier d'une amélioration de l'acoustique et d'une meilleure isolation grâce à de la laine de roche. Le public pourra dès 2020 assister à des concerts exclusivement classiques et sans amplification. Un premier concert de ré-ouverture est dailleurs prévu le 31 janvier 2020 par l'Orchestre philharmonique de Strasbourg.

Trouver un équilibre entre l'ancien et les besoins actuels

Pour Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg en charge de la culture, l'enjeu aujourd'hui n'est pas de restaurer à l'identique de 1903, date de création du bâtiment :

1903 c'est l'ouverture, 1935 les goûts et les modes changent, toute la salle est modifiée. Elle est alors très critiquée parce que très kitsch et en faisant disparaître certaines peintures d'origine qu'on vient de redécouvrir. Mais l'objectif aujourd'hui n'est pas de faire du pastiche ou de reproduire la situation de 1903, c'est de trouver un équilibre entre ce qu'a été la salle à partir des années 30 et ce que sont les besoins modernes d'une salle de concerts classiques aujourd'hui.

Le coût de cette deuxième tranche de travaux dépasse les cinq millions d'euros HT.

Le chantier sous le toit, Palais des fêtes de Strasbourg. / @Top Music
L'impressionnante voûte de 1 200 m2 se renforce. / @Top Music

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.