Vendre du muguet le 1er mai, une autorisation soumise à conditions

28 avril 2019 à 11h54 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
L'une des plus belles fleurs de l'année, et un moyen de glaner quelques euros / @TopMusic

C'est le seul moment de l'année où vous avez le droit de faire de la vente dans la rue sans autorisation spéciale. Le Ministère de l'Intérieur rappelle néanmoins quelques règles.

D'une manière générale, la vente du muguet, le 1er mai, est encadrée par un arrêté municipal de votre commune, mais elle constitue bien la seule exception de l'année en matière de vente dans la rue. On ne pourra pas vous l'interdire, à condition bien sûr de respecter ces règles : 

- Le muguet doit être cueilli en forêt et vendu uniquement en petite quantité et sans emballage. Autrement dit, une bassine d'eau à peu de choses près.

- Vous n'avez pas le droit de vous installer, avec table et chaise. C'est réservé aux commerces et notamment aux fleuristes.

- Vous ne devez vendre QUE du muguet. Pas de composition florale, où on ajouterait une rose ou du feuillage : c'est la prérogative des fleuristes.

- Vous ne pouvez pas vendre votre muguet à proximité d'un fleuriste. Même d'un point de vue commercial, vous aurez sans doute plus de succès à l'autre bout de votre village par exemple. 

- Pour finir, attention à votre sécurité et à celle des autres. Soyez vigilants au passage des voitures et autres cyclistes.

Ces quelques règles sont juste un peu de bon sens. Contactez votre mairie pour connaître les conditions exactes de vente du muguet et ne pas risquer la mauvaise surprise, surtout si vous la pratiquez avec vos enfants !