Affaire Le Tan : de nouvelles preuves

7 mai 2019 à 12h53 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
L'étudiante a disparu alors qu'elle devait visiter un appartement à Schiltigheim

De nouvelles preuves viennent accabler le principal suspect dans l'affaire de la disparition de Sophie Le Tan, Jean-Marc Reiser.

Des expertises ont révélé la présence de sang de la jeune fille sur les chaussures de Jean-Marc Reiser, 58 ans. Le principal suspect a toujours nié son implication dans la disparition de l'étudiante, introuvable depuis le 7 septembre dernier. Le 28 mars, une première expertise avait permis de relever des traces de sang appartenant à la jeune femme sur le manche d'une scie appartenant à Jean-Marc Reiser. Le suspect continue d'affirmer qu'il a soigné une blessure à la main de Sophie Le Tan avant qu'elle ne reparte de chez lui.