Le quotidien du SMUR à Haguenau

Publié le 24/05/2019 à 06:02 - Mise à jour le 24/05/2019 à 08:37

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Le quotidien du SMUR à Haguenau L'équipe du SMUR de Haguenau est prête. / @Top Music

Avec plus de 2 000 interventions par an, le SMUR de Haguenau est très sollicité. Entre deux interventions (un peu de rangement et de la logistique !), nous avons rencontré l’une des équipes qui part sur le terrain pour sauver des vies.

Qui n’a jamais eu affaire au SMUR pour un petit ou un gros bobo ? A l’hôpital de Haguenau, le SMUR est sorti 2 076 fois en 2018 (contre 1 846 sorties en 2017, soit une augmentation constante de l’activité). Le SMUR de Haguenau est rattaché au SAMU du Bas-Rhin. Lorsque vous appelez le 15, vous tombez sur un opérateur qui va prendre vos coordonnées puis un médecin régulateur qui va décider de vous envoyer oui ou non une équipe du SMUR (le SMUR signifie d’ailleurs Service Mobile d'Urgence et de Réanimation). 

Quand une personne sur la voie publique appelle le 15 - devant un accident ou une personne qui a l’air d’aller mal - elle arrive sur la plateforme du 15. Un PARM (un opérateur du centre 15) va décrocher et va lui demander des renseignements sur son identité, sa localisation, la nature de son appel. En fonction, en général, cette personne va lui passer le médecin du centre 15 qui lui va décider d’envoyer un moyen soit médicalisé (pour apporter des soins à cette personne), soit un moyen de transport pour transporter cette personne de la localisation où elle est jusqu’au niveau d’un hôpital ou un centre hospitalier ou de santé. Nous, au SMUR de Haguenau, on est déclenché lorsqu’il y a une urgence vitale, c’est-à-dire lorsque la vie des gens est mise en jeu. Et ça c’est le médecin du 15 qui évalue grâce à ses questions s’il y a nécessité d’envoyer un équipage du SMUR pour aider cette personne-là / Docteur Laure Guyon

Le matériel est vérifié à chaque prise de poste. / @Top Music
Les sacs sont prêts pour les interventions. / @Top Music

Des équipes prêtes 24/24

Ce matin-là, le docteur Laure Guyon, l’infirmier Thomas et l’ambulancier Soufien sont prêts à partir. A Haguenau, deux véhicules sont disponibles pour l’équipe : l’AR (l’ambulance de réanimation) qui sert surtout pour les transferts de patients) et le VML (Véhicule Médical de Liaison) qui est la voiture d’intervention. A son bord, une équipe de trois personnes intervient dans un périmètre de 35 km autour de Haguenau, de Pfaffenhoffen à Beinheim, en passant par Brumath et Betschdorf. "On peut aussi intervenir en fonction des disponibilités des autres SMUR", précise le docteur Laure Guyon. Au SMUR, les médecins travaillent en semaine de 8h à 18h30 et de 18h30 à 8h, et les week-ends sur des périodes de 24h. Les infirmiers et les ambulanciers sont eux postés en 3x8. Et s’il n’y a pas d’interventions, ils ne se tournent pas les pouces ! L’équipe du SMUR peut aussi aider aux Urgences de l’hôpital, mais doit aussi vérifier le matériel dans les véhicules, faire des formations, etc.

Un nouveau challenge à chaque sortie

Thomas, infirmier, est au SMUR depuis deux ans, il aime les défis et les challenges, "les interventions sont techniquement intéressantes", précise-t-il. Laure, qui est au SMUR depuis six ans, apprécie aussi "le travail d’équipe". A eux trois, ils doivent trouver des solutions pour le patient. Après leur intervention, ils doivent aussi décider soit de laisser le patient chez lui, soit de l’hospitaliser. Les transferts se font alors avec des ambulances privées ou avec les pompiers qui sont souvent sur place lors de leurs sorties.

Ce qui me plaît, c’est déjà de devoir s’adapter à chaque situation. Chaque situation est inédite. C’est toujours un défi du point de vue médical de prendre en charge des patients en-dehors de l’hôpital. On est une équipe et on doit se débrouiller juste entre nous. La motivation elle est aussi un petit peu dans l’adrénaline de pourvoir aider ces patients avec les connaissances qu’on a, médicales et paramédicales / Docteur Laure Guyon

S'entraîner, se former. / @Top Music

Le SMUR de Haguenau fonctionne 24/24 grâce à une équipe de 30 personnes, médecins, infirmiers et ambulanciers. Un dernier petit conseil de Soufien, l’ambulancier : "Lorsque vous voyez le SMUR approché sur la route, ne freinez pas brusquement avec votre voiture, mais ralentissez doucement et surtout mettez-vous de côté". A bon entendeur.

On se pousse ! / @Top Music


Le SMUR-TAB, késako ?

Désormais vous ne verrez plus l’équipe du SMUR avec des fiches en papier : la "feuille bilan" a été remplacée par une tablette. Le projet "SMUR-TAB", 100% dématérialisé, vient d’être lancé au SMUR de Haguenau. Il est le premier d’Alsace à l’utiliser depuis le mois d’avril (Colmar y passera en juin, et Strasbourg et Sélestat en octobre). Ce projet est mis-en-place par "Est-Rescue" (L'Observatoire des Urgences Grand Est). Le médecin rentre donc directement les informations du patient sur la tablette. La traçabilité est donc importante puisque les secours peuvent ensuite tous suivre le dossier (de manière sécurisée). Pour le docteur Jérôme SCHLEGEL, chef de service aux Urgences de l’hôpital de Haguenau, "SMUR-TAB améliore la prise-en-charge du patient et permet aussi une meilleure analyse des données". 

Le nouvel outil SMUR-TAB remplace le papier. / @Top Music

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0
Aucun article pour le moment

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.