Les sapins des Vosges sont en train de mourir

28 juin 2019 à 11h33 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Le rougissement des sapins est actuellement très visible / @ONF

L'Office National des Forêts prend le problème très au sérieux : la sécheresse des derniers mois, couplée à l'épisode caniculaire, provoque un "rougissement" des sapins. Autrement dit, leur mort.

Vous l'avez sûrement déjà remarqué, nos forêts ternissent. L'ensemble du massif vosgien est touché, mais le phénomène est particulièrement visible du côté des vallées de la Doller, de la Thur, de la Bruche, de la Moselle et de la Moselotte. Les sapins rougissent, signent de leur mort inéluctable. En cause, le manque d'eau. Et il n'est pas récent, puisqu'il remonte déjà à l'été dernier. Frédéric Guerin, responsable communication à la direction Grand Est de l'ONF, apporte quelques précisions : "Ces sapins ont soif ! Ils sont en train de sécher sur pied. Ils sont en train de mourir. C'est un enchaînement. La canicule qu'on a actuellement accélère les choses, mais on avait déjà observé le phénomène à l'automne dernier, comme on l'avait observé lors de la grande canicule de 1976." Il y a 43 ans, le coup de chaud du 22 juin au 15 juillet avait été précédé de plusieurs mois sans pluie ou presque sur toute la moitié nord de la France. On s'y croirait.

Des forêts condamnées ?

Une fois posé le constat, on est en droit de s'interroger sur l'avenir de ces forêts de résineux, étant acquis que le climat ne va pas refroidir. Nos forêts sont-elles condamnées ? "On réfléchit à tout cela, poursuit Frédéric Guerin. Les forêts vont changer de physionomie, ça c'est sûr. On teste des sapins qui viennent de région plus au sud, et qui sont plus habitués aux phénomènes de sécheresse. À Strasbourg on a le climat qu'avait Lyon il y a 50 ans, donc on essaye d'aider ces espèces à migrer un peu plus vite, en prenant des sources de sapins déjà adaptées. On les teste dans nos forêts pour voir comment ils réagissent à ce stress hydrique."

Les sapins qui sont actuellement à l'agonie vont simplement devenir du bois mort, qui va se décomposer et nourrir le sol. Le cycle de la vie.                           

La vallée de Masevaux est un bon exemple de l'état actuel des forêts de résineux
La vallée de Masevaux est un bon exemple de la situation actuelle des forêts de résineux