La Foire Saint-Jean bientôt remplacée par un Festival des arts forains

8 juillet 2019 à 17h46 par Rédaction

TOP MUSIC
Le maire présente le nouveau concept de la Foire Saint-Jean en présence de deux forains, Tony Coppie

Ce lundi 8 juillet, un nouveau concept pour la Foire Saint-Jean a été annoncé par le maire de Strasbourg. La Foire sera remplacée par le festival des arts forains, et à cette occasion les manèges seront répartis sur différents sites au centre-ville.

En raison d'un problème d'emplacement depuis plusieurs années pour accueillir la Foire, la Ville de Strasbourg et les forains ont décidé de réinventer la nature même de cette manifestation en la transformant en Festival des arts forains, dès l'an prochain. Chantal Cutajar, adjointe au maire chargée de démocratie locale explique ce concept :

L'idée, c'est de co-construire un nouvel événement, un festival des arts forains qui donne à voir des aspects historiques, patrimoniaux, culturels. C'est une démarche ouverte, l'objectif est de réussir à installer ce festival pour l'année prochaine.

Une concertation sera lancée à Strasbourg, avec la mise en place d'ateliers participatifs dès début septembre. Ces ateliers vont permettre l'élaboration du festival. Il était important pour les forains de rester au centre-ville, explique Serge Fornara, un représentant des forains. 

Moi, je suis content et mes collègues sont aussi contents. Notre bonus c'est de rester dans les villes. On veut pas être parquer autour des villes. Des zones commerciales, y en a autour des villes, nous on est pas une zone commerciale, on est une tradition !

On va faire des points d'ancrage dans la ville de Strasbourg, parce qu'il n'y a pas de site assez grand pour avoir une fête foraine compacte. On va rester au centre-ville et c'était aussi le souhait de la mairie. On essaye de trouver des boulevards, des places, des endroits. On est en train de réfléchir aux possibilités de lieux. 

Le but de ce projet est aussi de renouveler l'image traditionnelle de la fête foraine. Tony Coppier, représentant des forains, affirme : "L'image qu'on avait de la fête foraine n'existe plus".