Lutte contre les incivilités à la piscine de Kehl : contrôles de police à la frontière

17 juillet 2019 à 18h03 par Rédaction

TOP MUSIC
Contrôles de police à Strasbourg ce mercredi dans le tramway. @Top Music

Des opérations de contrôles de police auront lieu tout l'été au Port du Rhin pour éviter de nouveaux incidents dans les piscines à Kehl. En concertation avec les parquets d'Offenbourg et de Strasbourg, les autorités mènent des contrôles réguliers de sacs et de cartes d'identité.

Suite à l'opération de ce mercredi 17 juillet, sur 100 personnes contrôlées dans le tramway par une quinzaine de policiers, aucune infraction constatée. "Tout le monde pourra être contrôlé et une attention particulière sera portée aux personnes qui, par leur tenue, se rendent à la piscine de Kehl" a précisé Dominique Schuffenecker, directeur de cabinet du préfet du Bas-Rhin.

Le commissaire de police de Strasbourg, Eric Bolli nous précise les opérations de contrôle qui sont menées : 

Sur réquisition du procureur de la République, des contrôles d'identité sont menés dans les trams en direction de Kehl. L'objectif est de repérer des personnes qui seraient de nature à commettre des troubles à l'ordre public. On va les contrôler et voir s'ils sont porteurs d'armes, de stupéfiants ou autres.

Des mesures prises par les autorités suite à la réclamation du maire de Kehl

Toni Vetrano, maire de Kehl, avait écrit fin juin à Robert Herrmann, Président de l'Eurométropole : il déplorait les débordements préoccupants de jeunes Strasbourgeois dans les piscines de Kehl. Depuis, une solution commune a été trouvée.
Les autorités ont décidé de mettre en place différentes mesures préventives et des interventions de police coordonnées par le Centre franco-allemand de coopération policière et douanière. Dominique Schuffenecker, directeur de cabinet du préfet du Bas-Rhin nous présente les trois mesures de prévention : 

D'abord il y a eu des mesures d'harmonisation sur le règlement intérieur des piscines. Après on est dans la prévention, donc les autorités allemandes nous préviennent si elles craignent quelque chose. Puis le troisième temps, ce sera celui de la répression si malheureusement il devait y avoir un autre incident où là effectivement, il y a cet accord entre les procureurs d'Offenbourg et de Strasbourg. C'est aussi dans le cadre d'une bonne coopération franco-allemande, qu'on a décidé de mettre en place ces mesures de prévention.