Le cirque Arlette Gruss reviendra à Strasbourg avec un numéro de fauves

27 août 2019 à 8h15 par Rédaction

TOP MUSIC
Gilbert Gruss, directeur général du cirque Arlette Gruss et Gilbert Bernachon, conseiller en communi

Après avoir déclaré en mai dernier ne plus vouloir revenir à Strasbourg, Gilbert Gruss, le directeur général du cirque Arlette Gruss, est revenu sur sa décision. Le cirque sera de retour l'an prochain, fin mai 2020, au Jardin des Deux Rives pour fêter ses 35 ans. 

Après s'être installé près du stade de la Meinau, le cirque Arlette Gruss revient au Jardin des Deux Rives. Gilbert Gruss, directeur général du cirque Arlette Gruss, nous apporte quelques précisions sur ce nouvel emplacement :

Monsieur le maire a mis à disposition tous ses services pour travailler avec nous et trouver un emplacement qui ne dérangerait plus le Racing et où le cirque sera installé beaucoup plus à ses aises. On voulait de bons emplacements pour les animaux. Le cirque s'intallera donc au Jardin des Deux Rives. C'est juste à côté de la passerelle pour aller à Kehl, donc l'accès est facile pour le public.

Le cirque Arlette Gruss a annoncé le retour de fauves pour le spectacle de leur tournée l'an prochain, avec notamment un numéro de lions.  Gilbert Gruss revient sur le problème actuel des animaux dans les cirques, notamment depuis le vote d'une motion contre les animaux sauvages dans les cirques, adoptée en avril 2018 en conseil municipal à Strasbourg :

Quant aux animaux, c'est un petit peu le gros problème, pas qu'à Strasbourg, mais aussi dans toute la France. En réalité, ce n'est qu'une minorité -cela ne représente que 20 000 personnes en France sur 65 millions- qui ne souhaite pas d'animaux sauvages dans les spectacles de cirque. Ces personnes-là peuvent rester chez elles, elles n'ont pas à enquiquiner ceux qui aiment voir le spectacle pour les animaux du cirque

Gilbert Gruss nous précise les bonnes conditions dans lesquelles sont traités les animaux du cirque Arlette Gruss :

Le cirque Arlette Gruss séjourne actuellement dans la Sarthe pour ses moments de pause. Cette année nous avons 4 mois de pause pour le personnel et surtout pour les animaux. Nous avons 35 hectares de parc où les animaux sont en totale liberté. Je pense que nous sommes le seul cirque à donner de si bonnes conditions aux animaux. 

Gilbert Gruss évoque son envie de revenir à Strasbourg l'an prochain :

Monsieur le maire était triste de ma décision, de ne pas revenir à Strasbourg. Il m'a demandé personnellement au téléphone de revoir ma décision. Cela aurait été dommage de ne pas fêter les 35 ans du cirque Arlette Gruss à Strasbourg. Nous sommes déjà avec les moteurs des camions en route, aux portes de Strasbourg.