C'est la semaine de rentrée universitaire à Strasbourg

4 septembre 2019 à 15h12 par Rédaction

TOP MUSIC
Les effectifs sont en augmentation constante à l'Université de Strasbourg. / @Top Music

Cette année, 51 000 étudiants sont déjà inscrits à l’Université de Strasbourg. Une cérémonie officielle de rentrée aura lieu ce jeudi 5 septembre au Palais universitaire. Le point sur les nouveautés de cette rentrée avec Michel Deneken, le président de l'Université de Strasbourg. 

L'Université de Strasbourg reste attractive et connaît une augmentation constante de ses effectifs avec 20% d'étudiants étrangers. Malgré la mobilisation des personnels de l'Université et des associations étudiantes, l'accueil des étudiants demeure "extrêmement tendu", a précisé Michel Deneken, le président de l'Université de Strasbourg.

Cette année, Michel Deneken souhaite mettre l'accent sur la maîtrise d'une troisième langue pour tous les étudiants afin de développer l'ouverture de l'université à l'international : 

Nous voulons qu'un étudiant, notamment au seuil du master, possède une autre langue vivante que sa langue maternelle et l'anglais, parce que nous pensons qu'aujourd'hui l'anglais est simplement une sorte de "globish" qui doit permettre au minimum de se comprendre. Pour nous, preuve est faite qu'une autre langue est nécessaire. Donc on met beaucoup de moyens sur les langues, ce qui fait que l'offre de formations mobilise énormément de moyens financiers et humains.

Le président de l'Université de Strasbourg a présenté les grandes nouveautés de la rentrée en matière d'enseignements :

En termes de formations, les nouveautés ce sont l'introduction, dans un certain nombre de licences, des sciences de la donnée "data sciences", parce qu'aujourd'hui les étudiants sont de plus en plus confrontés à une question de formation et de sensibilité à la donnée, aux statistiques. Et puis, là aussi, la création, dans quelques licences, de modules de sensibilisation aux questions de parité, de diversité, de genre et de citoyenneté, qui nous semblent indispensables.

L'Université de Strasbourg accueillera Richard Schrock, prix Nobel de chimie en 2005. Il va profiter de nouveaux locaux au sein de l'extension de 4000 m2 de l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (Isis) qui sera inaugurée le mois prochain. Parmi les autres nouveaux enseignants-chercheurs, Amir Hoveyda, l’un des 12 chercheurs lauréats de l’appel à projets "Make our planet great again" qui vise à mobiliser la société pour lutter contre le réchauffement climatique.

Michel Deneken, le président de l'Université de Strasbourg
Michel Deneken, président de l'Université de Strasbourg et la rectrice Sophie Béjean. / @Top Music