Deux manifestations des agriculteurs en deux jours

Publié le 23/10/2019 à 06:20 - Mise à jour le 23/10/2019 à 14:40

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Deux manifestations des agriculteurs en deux jours Des tracteurs garés devant l'hôtel du Préfet pour protester contre l'agribashing / @Top Music 

Plus de 800 agriculteurs avec la Confédération paysanne ont manifesté ce mardi 22 octobre à Strasbourg. Avec pour mot d'ordre "Macron, réponds-nous !",  un  nouveau rassemblement d'agriculteurs à l'appel de la FDSEA s'est tenu ce mercredi matin à Strasbourg. 

Une autre manifestation des agriculteurs contre l'agribashing à l'appel de la FDSEA et des JA s'est tenue ce mercredi 23 octobre entre 11h et 13h devant l'Hôtel du préfet. Le rassemblement avait pour mot d'ordre "Macron, réponds-nous ! ". Une bâche a été posée sur la grille du bâtiment en symbole du manque de considération de l'agriculture de la part du Président selon les organisateurs. Ils étaient près d'une centaine d'agriculteurs à protester devant l'Hôtel du préfet. 

Une nouvelle manifestation des agriculteurs aura lieu le 15 novembre prochain dans toute l'Alsace, a annoncé Franck, président de la FDSEA du Bas-Rhin.  

Plus de 800 personnes -des agriculteurs et des militants écologistes venus de toute l'Europe- se sont rassemblées ce mardi aux alentours de 10h sur la place de l'Université et se sont dirigées vers le Parlement européen vers 11h. Cette agroparade avait pour but de demander une nouvelle PAC Politique Agricole Commune mais aussi de montrer le désespoir de l'agriculture européenne. 

Pour Clément Pairot, chargé de mobilisation pour la plateforme pour une autre PAC, il est urgent que la politique concernant l'agriculture change au plus vite. 

Aujourd'hui il y a une urgence sociale et environnementale à changer l'agriculture. On a un désespoir paysan massif avec des taux de suicide importants et un tiers des paysans qui vivent avec moins de 350€ par mois. Le modèle actuel basé sur l'agro-industrie n'offre pas de rémunération digne à la majorité des paysans. On est aussi sur une chute de la biodiversité, alors aujourd'hui c'est important de montrer que les agriculteurs et les consommateurs sont prêts à se mobiliser ensemble. 

Il se trouve qu'aujourd'hui, la PAC c'est 56 milliards € par an, dont 9 milliards rien qu'en France. C'est une manne financière qui pourrait être un levier politique de réorientation. On milite donc pour qu'elle accompagne tous les agriculteurs dans une transition agroécologique.   

 

De nombreuses confédérations agricoles se sont rassemblées place de l'Université pour marcher vers le Parlement européen / @Top Music

 

Des slogans forts dans le cortège / @Top Music

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.