Pollution de l'air à Strasbourg : la France condamnée

24 octobre 2019 à 17h25 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
La pollution automobile en cause dans les dépassements de dioxyde d'azote.@Pixabay

La France a été condamnée ce jeudi 24 octobre par la Cour de Justice de l'Union européenne pour ne pas avoir protégé ses citoyens, pour avoir "systématiquement" dépassé le seuil limite de dioxyde d’azote depuis 2010.

La CJUE a condamné la France pour manquement aux obligations issues de la directive qualité de l'air de 2008. La justice estime que la France a dépassé de manière systématique la valeur limite annuelle pour le dioxyde d'azote depuis le 1er janvier 2010.

Le dioxyde d'azote est un gaz polluant issu des moteurs de voiture, notamment des moteurs diesel. 12 agglomérations sont concernées par ces dépassements dont Strasbourg, mais aussi Paris, Marseille, Lyon, Nice, Toulouse, Montpellier, Grenoble, Reims, Clermont-Ferrand, Toulon et la vallée de l'Arve au pied du Mont Blanc.