Agression sexuelle sur mineure : Yannick Agnel « reconnaît la matérialité des faits »

13 décembre 2021 à 12h45 - Modifié : 13 décembre 2021 à 13h34 par Carole Campo

Yannick Agnel
Yannick Agnel
Crédit: Wikimédia Commons JD Lesica

Interpellé le 10 décembre pour viol et agression sexuelle sur mineure, le double champion de natation olympique Yannick Agnel a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. La procureure de Mulhouse affirme ce lundi qu’il a reconnaît « la matérialité des faits ».

Après son interpellation le 10 décembre dans le cadre d’une enquête pour agression sexuelle et viol sur mineure, le double champion olympique de natation, Yannick Agnel, a été déféré devant un juge d’instruction au tribunal de Mulhouse samedi, et mis en examen. Le Parquet avait requis samedi son placement en détention provisoire, le juge des Libertés et des Détentions l'a placé sous contrôle judiciaire.

La procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot a affirmé ce lundi que Yannick Agnel « reconnaît la matérialité des faits » qui lui sont reprochés, mais "il n'a pas le sentiment qu'il y a eu contrainte ", a précisé la procureure. 

Placé sous contrôle judiciaire

Alors qu’il est placé sous contrôle judiciaire, Yannick Agnel a interdiction de quitter la petite couronne parisienne, de se rendre à Mulhouse sauf sous convocation judiciaire. Le nageur olympique n’a pas le droit d’entrer en contact avec la famille de la victime, a interdiction de contacter son agent et devra remettre son passeport à la justice.

 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7