Ouverture d'un centre d’accueil pour les réfugiés ukrainiens à Strasbourg

10 mars 2022 à 11h26 - Modifié : 10 mars 2022 à 11h35 par Anne-Sophie Martin

La préfète Josiane Chevalier a détaillé le dispositif d'accueil des réfugiés ukrainiens
La préfète Josiane Chevalier a détaillé le dispositif d'accueil des réfugiés ukrainiens
Crédit: @Top Music

Article actualisé le 10 mars 2022. Un centre d’accueil pour les réfugiés ukrainiens ouvre aujourd'hui place de la Bourse à Strasbourg. Ce centre permet un premier examen de la situation administrative des personnes accueillies et l’identification de leurs besoins pour une orientation adaptée vers des places d’hébergement, un accompagnement relatif à la santé, et le cas échéant un soutien psychologique.

Ecoutez l'interview de la préfète Josiane Chevalier en conférence de presse

Article du 8 mars 2022. 250 réfugiés ukrainiens sont déjà présents à Strasbourg. La France leur offre une "protection temporaire", un dispositif de prise en charge simplifiée. Ils peuvent profiter d'un accès immédiat aux soins et au marché du travail.

"À l'heure actuelle, on a près de 5 000 personnes venant d'Ukraine qui sont déjà arrivées en France", a précisé ce mardi la Ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène Schiappa. Elle a annoncé le lancement dès aujourd'hui d'une plateforme baptisée "Je m'engage pour l'Ukraine" qui permet aux citoyens de se mobiliser facilement en faveur de l'accueil des personnes réfugiées en France.

"Parmi les 250 réfugiés ukrainiens arrivés à Strasbourg, la plupart ont des des liens familiaux sur place car il y a déjà une grosse communauté ukrainienne présente en Alsace", a déclaré la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier. 

Pour accueillir les prochains flux de réfugiés, une cellule de crise a été mise en place par la préfecture sous l'autorité du directeur de cabinet. "La configuration des cellules familiales est différente, les hommes sont restés pour combattre en Ukraine, il y a surtout des femmes avec enfants, et des personnes âgées, l'approche psychologique sera très importante, ces personnes ont vécu un vrai traumatisme, ils ont tout laissé sur place", a précisé la préfète.
 
Une protection temporaire : "une mesure efficace pour l'accueil des réfugiés ukrainiens"
 
 "Le ministère de l'Intérieur leur a octroyé une protection temporaire, une mesure qui est beaucoup plus rapide qu'une demande d'asile, cette protection temporaire leur donnera les mêmes droits qu'un statut de réfugié, une couverture médicale, une allocation financière et un droit au travail, ce qui est extrêmement important.", explique la préfète Josiane Chevalier. De nombreux réfugiés ont également un passeport biométrique qui leur accorde un droit de séjour automatique de 90 jours sur le territoire français. 
La première urgence est de trouver des hébergements collectifs. 300 à 400 places d'hébergement - des hôtels, des auberges de jeunesse ou des centres de vacances- ont été identifiées par la préfecture du Bas-Rhin pour faire aux prochains flux de réfugiés.
Les nouveaux arrivants qui n'ont pas d'hébergement peuvent se rendre à la Structure du Premier Accueil des Demandeurs d'Asile (SPADA) en attendant qu'un guichet dédié à leur accueil soit mis en place.
 
 

En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7