Kévin de Benfeld en finale de la « Meilleure boulangerie de France »

19 avril 2022 à 12h06 - Modifié : 19 avril 2022 à 16h18 par Noé Chaillot

Kevin est en finale à l'émission La meilleure boulangerie de France 2022
Kevin est en finale à l'émission La meilleure boulangerie de France 2022
Crédit: Boulangerie de Kevin à Benfeld

Nous sommes en plein cœur de la semaine de finale de l’émission d’M6 « La Meilleure boulangerie de France », qui met en compétition des binômes de boulangers. Les chefs, Norbert et Bruno, continuent leur voyage culinaire dans les régions françaises en passant par la boulangerie de Kévin Pétry à Benfeld, le boulanger représentant le Grand Est. Après l’épreuve de la tarte sucrée régionale, le boulanger va devoir faire face à d’autres épreuves pour peut-être sortir vainqueur de l’émission ce vendredi soir.

Le boulanger, pâtissier et chocolatier de 30 ans, travaillant auparavant pour l’enseigne familiale à Matzenheim, possède désormais sa propre boulangerie à Benfeld "Boulangerie Kevin". Il est connu pour ses mélanges de graines et de farines bien dosés et pour ses compositions originales, esthétiques et surtout succulentes. Sa dernière production, lors de la dernière épreuve lundi soir, n’échappe pas à la règle : c’est un succès total. Il présente une tarte colorée, esthétique, tape à l’œil qui ne peut que donner l’eau à la bouche. Gare aux gourmands, une telle présentation peut mettre fin à tout régime.

Photographie de la tarte sucrée de Kévin, sa première production de la semaine de finale

Un boulanger devant faire face à de nombreuses étapes

Le boulanger et son coéquipier sont qualifiés à la prochaine épreuve mercredi soir où leur âme d’artiste sera mise à l’épreuve. Une création originale et artistique « à base d’agrumes » est attendue, nous explique le boulanger que nous avons contacté. Il s’agit d’une épreuve décisive étant donné qu’une boulangerie a l’occasion d’être directement qualifiée pour la suite de la compétition, les trois autres se départageront à l’épreuve du pain d’épices qui ne peut faire qu’un seul vainqueur. Le boulanger va devoir faire preuve d’originalité s’il veut échapper à l’épreuve du pain d’épices : tout le Grand-Est compte sur lui !

 

Photographie de Kévin à sa boulangerie durant l’émission

C’est au tour des snackings d’entrer dans la compétition

Norbert et Bruno obligent les équipes à se montrer de plus en plus performantes et originales. Jeudi 21 avril, les artisans vont créer des produits de snacking originaux, dont un sandwich froid, un sandwich chaud et une pizza boulangère. Cette épreuve peut permettre à Kévin d’accéder à la dernière étape… Ou peut aussi bien le remercier pour sa participation. Cela peut sans doute être source de pression pour le boulanger, mais son CAP boulanger peut lui permettre de puiser dans ses savoir-faire pour relever le défi. S’il parvient jusque-là, il pourra accéder à la finale. Le plus dur reste à venir…

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 s’invitent à l’émission

Le duel au sommet consiste à réaliser le buffet le plus artistique possible autour du thème des Jeux Olympiques de Paris 2024. Un défi complexe qui laisse place à l’imagination des artisans, dernière limite avant le titre de vainqueur de la « Meilleure boulangerie de France ». L’artisan de Benfeld a-t-il suffisamment de motivation et de détermination pour s’emparer de ce titre ? Peut-il faire face à tant de difficultés et d’obstacles avant de réussir à satisfaire Norbert et Bruno ? Les Jeux Olympiques arrivent-ils à titiller sa fibre artistique ? Rendez-vous les soirs de cette semaine sur M6 à 18h35 pour en avoir le cœur net.


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7