Strasbourg : Le consulat général de Russie tagué de croix gammées

25 février 2022 à 14h50 - Modifié : 26 février 2022 à 8h20 par Sébastien Ruffet

Le Consulat général de Russie a été tagué de croix gammées
Le Consulat général de Russie a été tagué de croix gammées
Crédit: Top Music - SR

Des croix gammées ont été découvertes ce vendredi après-midi sur les grilles du consulat général de Russie. Un policier qui tentait de s'interposer au moment des faits a été blessé.

Le consulat général de Russie à Strasbourg a été tagué de croix gammées ce vendredi 25 février, aux alentours de 12h30, au lendemain de l'opération militaire lancée par Vladimir Poutine en Ukraine. Un homme a été interpellé. On ignore encore sa nationalité ou son âge. On peut le voir sur des vidéos amateures aux prises avec un policier. 

Le policier en question est le directeur adjoint de la DDSP qui passait par là au moment des faits et qui a donc tenté de s'interposer en voyant l'auteur des tags. Il a été blessé a priori sans grande gravité et évacué vers l'hôpital. Il souffrirait d'une blessure à la tête après une chute. 

Du côté du consulat russe, aucun commentaire n'a été fait, si ce n'est pour dénoncer "un acte de vandalisme". La police réfléchissait en milieu d'après-midi à sécuriser davantage les lieux, craignant des manifestations dans les prochains jours.

Du côté de la mairie strasbourgeoise en revanche, la maire Jeanne Barseghian a réagit via un communiqué : 

« Les tags de croix gammées découverts sur le consulat général de Russie sont intolérables et profondément choquants. Je condamne avec fermeté ces actes de vandalisme et d’incitation à la haine. Aucune circonstance, jamais, ne saurait justifier l’irruption dans l’espace public de tels symboles nazis. J’adresse également mon soutien et souhaite un prompt rétablissement au policier blessé à Strasbourg dans le cadre de cette altercation. Les actes de violence contre un membre des forces de l’ordre sont inacceptables. Dans le contexte d’attaque de l’armée russe contre l’Ukraine, alors que les voix du monde entier s’élèvent pour appeler à cesser le combat pour reprendre le chemin de la diplomatie et du droit, cette violence est d’autant plus insupportable. »

Depuis jeudi, des premiers rassemblements ont eu lieu à Strasbourg pour dénoncer l'intervention russe en Ukraine.

 

 

 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7