Sélestat : la Ville veut montrer l’exemple en sobriété énergétique

31 octobre 2022 à 16h17 - Modifié : 1er novembre 2022 à 9h29 par Céline Rinckel

Des bâtiments publics comme l'Eglise Saint-Georges à Sélestat seront éteints de 22h30 à 6h
Des bâtiments publics comme l'Eglise Saint-Georges à Sélestat seront éteints de 22h30 à 6h
Crédit: Top Music - CR

La flambée des prix de l’énergie fait réfléchir les collectivités. A Sélestat, un groupe de travail a été mis en place par la municipalité pour élaborer un plan de sobriété énergétique. Il vient d’être présenté.

« C’est un sujet ô combien important et qui nous préoccupe depuis plusieurs années », explique Marcel Bauer, maire de Sélestat. Il faut dire que la Ville n’a pas attendu la crise énergétique pour réduire sa consommation d’énergie : une chaufferie biomasse est utilisée pour le CSI, la piscine, le collège Mentel et le lycée Schwilgué ; la rénovation thermique des bâtiments publics (notamment les écoles) est en cours ; 30% de l’éclairage public est en LED ; une pompe à chaleur a été installée aux Tanzmatten. Mais la Ville de Sélestat va maintenant plus loin avec son Plan de sobriété énergétique.

Pour montrer l’exemple

L’éclairage extérieur des bâtiments de la Ville sera coupé de 22h30 à 6h dès la mi-novembre (par exemple l’Hôtel de Ville, la Bibliothèque humaniste ou encore le château d’eau). Autour du secteur gare, les équipements récents permettront de réduire l’intensité lumineuse (sur les parkings et devant la gare) dès le début du mois de novembre. Du côté du CSI, de la piscine et du parc d’activité économique nord, les mesures ne débuteront qu’en janvier, après concertation des clubs de sports et surtout des entreprises. « Il faut se concerter avec les entreprises », confirme Marcel Bauer, « pour qu’elles puissent prendre leurs dispositions, leurs systèmes de sécurité ». Car le maire de Sélestat tient absolument à garantir à ses concitoyens une sécurité maintenue dans la ville. C’est pour cette raison (et pour des aspects techniques) que l’éclairage public dans les quartiers résidentiels ne changera pas pour l’instant. Le groupe de travail doit faire des propositions pour des modifications début janvier 2023. Marcel Bauer ne souhaite cependant pas couper l’éclairage public dans des quartiers, ni allumer un lampadaire sur deux : « On n’a pas l’intention de couper le courant, c’est un changement un peu radical, je ne veux pas qu’on connaisse des problèmes d’insécurité dans les quartiers. C’est très délicat. Il faut revoir les réseaux. Baisser l’intensité, c’est tout un travail ». 30% des 3 700 lampadaires de Sélestat sont actuellement en LED. Il faudra deux à trois ans pour que l’ensemble de l’éclairage public passe en LED.

Des factures qui explosent

Depuis le 1er septembre 2022, le mégawatt de gaz est passé de 16€ à 245€. Pour l’électricité, l’augmentation est de 304% pour les bâtiments publics et 160% pour l’éclairage public. En 2021, la Ville de Sélestat a payé un million d’euros pour son énergie. Si aucune mesure n’était prise, ce prix serait de trois millions d’euros en 2023. Ainsi avec son Plan de sobriété énergétique, Sélestat espère réduire sa facture de 10%, mais le nerf de la guerre est aussi la baisse de la consommation. A la piscine par exemple, la température de l’eau sera baissée d’un degré, tout comme la température de l’air. Dans les gymnases, la température sera abaissée à 14 degrés. Le maire de Sélestat n’écarte d’ailleurs pas la possibilité de fermer la piscine et/ou les gymnases en cas de très grand froid cet hiver. Les locaux administratifs quant à eux seront chauffés à 19 degrés, sauf les écoles où il continuera à « faire bon » pour les élèves. « La collectivité veut être exemplaire », explique Marcel Bauer, « on veut montrer l’exemple ». Ainsi rappelons que baisser la température intérieure de son logement d’un degré permet de faire 7% d’économies d’énergie. A bon entendeur…

.....................................................

A lire également :

Strasbourg : les panneaux publicitaires des abribus éteints la nuit

Sundhouse et Marckolsheim proposent un escape-game écolo

Centre-Alsace : donnez votre avis sur le plan climat

Des économies d'énergie à l'Université de Strasbourg

Bioéthanol : toujours des aides et des économies


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7