Muttersholtz autoconsomme son électricité

27 octobre 2022 à 14h17 - Modifié : 27 octobre 2022 à 14h29 par Céline Rinckel

Les deux turbines de Muttersholtz sont installées sur l'Ill
Les deux turbines de Muttersholtz sont installées sur l'Ill
Crédit: Top Music - CR

Muttersholtz est sans doute l’une des communes les plus « vertes » d’Alsace. Dernier exemple en date : le village autoconsomme depuis le 1er septembre la totalité de son électricité pour l’éclairage public et les bâtiments municipaux.

En décembre 2019, Muttersholtz a lancé les deux turbines de sa centrale hydroélectrique. Depuis, l’électricité produite était vendue. Mais la commune a décidé de se tourner vers l’autoconsommation et depuis quelques semaines les deux turbines produisent toute l’électricité municipale (éclairage public et bâtiments municipaux). Muttersholtz n’a donc plus de dépenses d’électricité (sauf lorsque les turbines ne tournent pas lors des inondations ou de la sécheresse sur l’Ill). La commune paye cependant encore la taxe d’utilisation du réseau public d’utilisation à Enedis.

Lors d'une visite du chantier des deux turbines en 2018 à Muttersholtz. / @Top Music - CR

Consommer local, c’est aussi valable pour l’électricité

Les deux turbines produisent même « trop » d’électricité puisque 90% est revendu sur le réseau, une aubaine pour les deux co-actionnaires : la mairie de Muttersholtz et la Région Grand Est. Mais si produire sa propre énergie renouvelable est une bonne solution, il faut d’abord penser à la sobriété (par l’extinction de l’éclairage public par exemple) et à l’efficacité (en mettant des LED notamment, des rénovations BBC). La commune de Muttersholtz est ainsi engagée dans une démarche de Territoire à énergie positive et a déjà d’autres projets comme un toit photovoltaïque en autoconsommation sur la nouvelle halle du marché (chantier cet hiver). La municipalité soutient aussi les particuliers dans les rénovations énergétiques de leur logement.

Document remis par la commune de Muttersholtz sur la consommation et la production d'énergie

La sobriété énergétique et l’autoconsommation vont de paire

Les premiers projets d’autoconsommation collective ont vu le jour en France en 2019. L’Alsace est assez avant-gardiste. La Communauté de communes de Sélestat et environs réfléchit aussi à consommer différemment : des panneaux photovoltaïques pourraient être posés sur le COSEC de Sélestat et celui de Scherwiller. A quelques kilomètres de là, dans la Vallée de Villé. Un projet d’autoconsommation devrait débuter rapidement, tout comme à Maisongoutte. L’autoconsommation collectivité ou individuelle a désormais le vent en poupe, face à la crise énergétique.

...................................................................

A lire également : 

Comcom de Sélestat : 14 millions pour les périsco

Muttersholtz : la cour d'école se végétalise

Le crush du jour : les sentiers pieds nus en Alsace

L'ancienne synagogue de Muttersholtz transformée en salle culturelle

Paris 2024 : une entreprise alsacienne sur le chantier


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7