PUBLIREPORTAGE - L’artisan solo et toujours dispo

27 octobre 2022 à 8h22 - Modifié : 27 octobre 2022 à 8h26 par Céline Rinckel

Jérôme Chavot est chauffagiste et travaille seul ou avec son apprenti
Jérôme Chavot est chauffagiste et travaille seul ou avec son apprenti
Crédit: Jérôme Chavot - document remis

De nombreux artisans travaillent tout seul, parfois par souhait, souvent par regret. Jérôme Chavot est chauffagiste à Bischwiller, il adore son métier - même en solo - mais préfèrerait travailler en duo. Rencontre avec cet artisan de la CAPEB 67.

A 29 ans, Jérôme Chavot est un chef d’entreprise heureux. Papa de deux enfants de 6 et 8 ans, il a crée son entreprise ENERJ’S en février 2019 à Bischwiller. Nous l’avons rencontré alors que pour lui les rendez-vous s’enchaînent : « J’ai un métier qui est très impacté par la saison, donc là j’arrive sur une période où tout le monde recommence à mettre du chauffage. Donc il faut installer ce qui a été vendu, il faut dépanner ce qui ne fonctionne plus et il faut faire des miracles pour certains clients ». Car le quotidien de Jérôme est une succession de miracles, de 6h30 à 19h-20h du lundi au vendredi !

Du dépannage même les samedis et les dimanches

L’urgence justement, c’est un peu comme pour un médecin. Le chauffagiste de Bischwiller essaie de répondre à toutes les urgences, tout en conciliant sa vie de famille.

On assure une permanence et une astreinte le samedi et le dimanche. Si maintenant ils (les clients) n’ont plus de chauffage, là on y va. Si ce sont des problèmes d’eau chaude, là on peut concilier à attendre le lundi. Ils nous font confiance et avoir de l’eau chaude et du chauffage, ça reste un confort dont on ne peut plus vraiment se passer, donc il y a obligation de répondre au téléphone et de leur porter dépannage quand il y a besoin. On essaye toujours de prendre (des chantiers), mais malheureusement on est obligé de laisser passer certaines choses. J’ai l’exemple d’il y a 10 jours où j’ai un client qui m’a appelé pour un changement de chaudière en urgence, malheureusement je ne peux pas, je n’ai pas les moyens humains de me dédoubler ! J’essaye quand même de garder une ligne de conduite : je ne travaille pas les samedis et dimanches à part pour les dépannages. Parce qu’il y a quand même une vie de famille derrière.

De un à deux ?

Pour Jérôme, sa femme et ses deux enfants sont une priorité. Le travail en solo ne doit pas (trop) perturber cela. A la question : regrettes-tu d’être artisan au solo ? Jérôme répond : « Moi je ne changerai pour rien au monde : on a un bon contact humain, on bouge beaucoup, on rencontre de nouvelles personnes. Il y a aussi une certaine liberté. C’est pas rigolo tous les jours, mais je ne changerai pas ». Et l’avenir ? Jérôme ne travaille pas tout à fait en solo puisque Raphaël est son apprenti depuis deux ans. « Il a envie d’apprendre ce métier, il ne le fait pas par dépit. C’est quelqu’un de bien ».

La CAPEB 67 comme un soutien au quotidien

Pour avoir un apprenti, Jérôme a dû se plonger un peu dans la paperasse et il ne cache pas que la CAPEB 67 l’a bien aidé : « C’est vrai que tout ce qui est juridique, paperasse, etc, c’est justement là où la CAPEB m’aide beaucoup. C’est aussi pour ça que j’avais adhéré. C’est un soutien. On ne s’en rend pas forcément compte au début, mais c’est un gros soutien. Tout ce qui est papier pour mon apprenti, j’ai pu compter sur la CAPEB. Tout ce qui est formation, j’ai pu compter sur la CAPEB, Pour moi c’est un gain de temps inestimable parce que tant que la CAPEB me fait ça, moi je peux faire autre chose ». Le chef d’entreprise de Bischwiller aimerait d’ailleurs que son apprenti signe plus tard un « vrai » contrat de travail avec lui, pour continuer l’histoire non plus en solo mais en duo !

Ecoutez l'interview de Jérôme Chavot, chauffagiste à Bischwiller

Jérôme fait désormais partie du conseil d'administration de la CAPEB 67 / @CAPEB 67

...........................................................

La CAPEB, c’est quoi ?

La CAPEB (confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) est l’organisation professionnelle qui défend, représente et accompagne les entreprises du Bâtiment. Véritable soutien de proximité, la CAPEB apporte aux entreprises toutes les informations (juridiques ou techniques) utiles à leur activité.

En tant que particulier, faire appel pour vos travaux à un adhérent CAPEB c’est faire le choix de la proximité et de la qualité.

www.capeb67.fr

Relisez nos autres reportages : 

PUBLIREPORTAGE - Être artisan du BTP et être une femme

PUBLIREPORTAGE - Vis ma vie d'artisan du bâtiment

PUBLIREPORTAGE - Ce que la CAPEB67 attend des futurs députés

PUBLIREPORTAGE - Les artisans de la CAPEB67 proposent des solutions face à la crise

PUBLIREPORTAGE - Et si on rénovait ?

PUBLIREPORTAGE - La CAPEB67 au coeur de l’apprentissage


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7