Une association pour jouer dans les rues de Strasbourg : rejoignez l'AMAC !

Publié le 04/04/2019 à 10:00

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Une association pour jouer dans les rues de Strasbourg : rejoignez l'AMAC ! Isabelle Mahoudeau est la présidente de l'AMAC. /@Top Music

L'Association Musique et Art Centre Strasbourg (AMAC) a été créée en partenariat avec la Ville de Strasbourg pour permettre aux musiciens de jouer dans le centre, dans un cadre réglementé.

Crée en 2017 pars Isabelle Mahoudeau et sous l'impulsion de l'adjoint au maire de Strasbourg Paul Meyer, l'AMAC permet aux musiciens de jouer dans la rue avec des autorisations spécifiques. Les 49 artistes de l'association peuvent se produire dans le centre-ville strasbourgeois pendant des créneaux de deux heures, tous les premiers week end du mois, dans 17 endroits et avec amplificateur. Selon Isabelle Mahoudeau, la loi ne prévoit en effet pas ces règles là pour les musiciens de rue :

Aujourd'hui quand on est hors "association AMAC", on a le droit de jouer seulement 20 minutes et on n'a pas le droit d'être amplifié. Ça correspond à un type de musicien qui par exemple va avoir une guitare et une voix, sans micro, mais il y a des tas de groupes qui ne rentrent pas dans ce cadre là. Et puis surtout, si vous avez un vrai set de 1h30 à proposer, se déplacer toutes les 20 minutes c'est un peu lourd. Le fait de jouer dans l'association permet simplement d'être dans des conditions qui sont similaires aux concerts, en termes de temps et d'amplification.

Création de l'AMAC

Isabelle Mahoudeau raconte d'où est née l'idée de créer une telle association : "Je jouais dans les rues quand je vivais en Espagne et en Italie. Quand je suis arrivée à Strasbourg, j'ai rapidement été virée par les flics. Donc je suis allée à la mairie pour demander comment faire pour avoir une autorisation. Je chante en m'accompagnant avec un violoncelle électrique, je suis donc obligée d'avoir un amplificateur. On m'a répondu qu'aucune autorisation n'existait. C'est alors que Paul Meyer m'a aidé à créer l'association. J'en profite pour le remercier, sans lui, l'AMAC n'existerait pas aujourd'hui."

Jouer dans la rue : beaucoup d'avantages pour les musiciens

 

Quand on joue dans la rue, on n'a pas la pression de l'attente d'un public qui vient exprès pour nous voir, qui attend une certaine prestation, mais on a quand même un public. Cette liberté là permet une expression encore plus grande pour l'artiste. Faut juste perdre la timidité de la première fois. 

Isabelle Mahoudeau souhaite également casser les clichés des musiciens de rue "mendiants" grâce à l'association. "Il s'agit surtout de partager sa musique. Moi-même j'ai toujours travaillé, je n'ai pas besoin de l'argent que je gagne dans la rue, même si cela fait toujours plaisir, ce n'est pas une nécessité."

Vous êtes musicien ou chanteur : rejoignez l'AMAC

Si vous êtes un groupe ou un artiste solo, peut importe votre style, vous pouvez contacter l'AMAC et rejoindre l'association. Une rapide sélection sera faite par Isabelle, soit par vidéo ou en assistant à une répétition. En intégrant l'AMAC, vous pourrez vous produire sans obligation le premier week end de chaque mois dans Strasbourg.

Différents concerts sont organisés pour les membres de l'AMAC, notamment au bar "Les Savons d'Hélène" prochainement. Une scène sera également mise en place pour la fête de la musique à Strasbourg.


Contact : 

www.facebook.com/amac333

amacstrasbourg.blogspot.com

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.